CÔTE SUD-EST : 200 KI­LO­MÈTRES DE CÔTES ENTRE OCÉAN ET COU­LÉES DE LAVE

Grands Reportages - - Côté Nature - © Ar­naud Spä­ni/Hemis.fr

Le re­lief et les vents do­mi­nants l'ont vou­lu ain­si : l'île pré­sente des vi­sages très dif­fé­rents le long de ses 200 km de côtes. Le lit­to­ral ouest est bor­dé de la­gons. La côte est, au vent et donc plus ex­po­sée aux pluies ap­por­tées par les ali­zés, af­fiche des re­cords de plu­vio­mé­trie et une na­ture luxu­riante. Comme tou­jours à La Réu­nion, ce ta­bleau doit être nuan­cé. Le sud-est, par exemple, a été in­fluen­cé dans ses pay­sages par les érup­tions suc­ces­sives du pi­ton de la Four­naise, qui règne en maître sur ses hau­teurs. Au bleu de la mer, au vert des va­coas, il faut ici ajou­ter à la pa­lette les teintes de brun et de gris mat du ba­salte, qui s'avance jus­qu'aux flots en langues épaisses, par­fois en­core hé­ris­sées de sco­ries. On a par­fois pu faire d'éton­nantes ren­contres le long de cette côte, la plus sau­vage de l'île : entre2008 et2010, la plage de sable noir du Trem­blet fut ain­si le re­fuge pen­dant quelques mois d'un élé­phant de mer, sur­nom­mé Alan par les Réu­nion­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.