LA MONTRE À L’HEURE DU WEB |

Grands Reportages - - Actus Web -

Les montres connec­tées ne datent pas d’hier. De­puis deux ans, plu­sieurs grands fa­bri­cants se sont po­si­tion­nés sur ce mar­ché, à com­men­cer par Sam­sung avec sa Gear, Mo­to­ro­la avec la Mo­to 360 ou LG avec la G Watch R. Le sys­tème d’ex­ploi­ta­tion mo­bile An­droid a même été dé­cli­né en An­droid Wear, un OS lé­ger spé­cia­le­ment adap­té à ce type d’ob­jet connec­té et on voit par ailleurs sur le mar­ché un nombre gran­dis­sant de bra­ce­lets connec­tés ou « tra­ckers d’ac­ti­vi­té » , un mar­ché lui aus­si très dy­na­mique. Oui mais voi­là. Ça, c’était avant. Avant quoi ? Avant l’ar­ri­vée d’Apple sur le mar­ché. Le fa­bri­cant amé­ri­cain vient en ef­fet d’an­non­cer la dis­po­ni­bi­li­té au prin­temps 2015 de son Apple Watch. Une montre connec­tée pas for­cé­ment ré­vo­lu­tion­naire sur le pa­pier, mais qui bé­né­fi­cie de l’ex­pé­rience et de l’ex­per­tise d’Apple sur la pla­te­forme mo­bile iOS. Très lo­gi­que­ment, tous les édi­teurs d’ap­pli­ca­tions de­vraient ra­pi­de­ment pro­po­ser leurs ou­tils sur la nouvelle Apple Watch, et do­per l’es­sor de ce nou­veau iGad­get. À quoi ser­vi­ra une montre connec­tée? À re­ce­voir des mes­sages ( tex­tos, e- mails), à pas­ser des ap­pels té­lé­pho­niques sans sor­tir votre té­lé­phone de votre poche, à suivre votre rythme car­diaque ou à me­su­rer vos ef­forts spor­tifs, à consul­ter un plan, re­trou­ver votre place de par­king, sto­cker vos cartes d’em­bar­que­ment, af­fi­cher vos pro­chains ren­dez- vous, consul­ter la mé­téo… ou toute autre uti­li­sa­tion qui n’existe pas en­core mais qui, à l’ins­tar des smart­phones, vien­dra prendre place, dou­ce­ment mais sû­re­ment, dans votre quo­ti­dien. Te­nez- vous- le pour dit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.