LES ER­MI­TAGES DU ZANS­KAR

Grands Reportages - - Top 25 - TEXTE ET PHO­TOS FRANCK CHAR­TON

Au dé­but était la grotte. Ou­blié des hommes, mais pas des dieux, le Zans­kar en re­gorge. De­puis la nuit des temps boud­dhiques, les plus grands yo­gis in­diens et ti­bé­tains sont ve­nus mé­di­ter dans ses re­plis ca­chés. Au­jourd’hui, ces lieux de so­li­tude sortent de l’ombre. Avec son cadre gran­diose, son iso­le­ment en­core bien réel, sa po­pu­la­tion at­ta­chée à ses tra­di­tions,

en­fin ses ex­cep­tion­nels sanc­tuaires his­to­riques du boud­dhisme, le Zans­kar est de­ve­nu une des­ti­na­tion de choix pour voya­geurs exi­geants, dé­si­reux de com­bi­ner im­mer­sion cultu­relle, fris­son ex­plo­ra­toire et di­men­sion sa­crée. Par­mi les sites qui ja­lonnent le Pays ca­ché, notre iti­né­raire nous condui­ra vers trois joyaux : Dzong­khul, Bao Dzong et Phuk­tal, ayant la par­ti­cu­la­ri­té d’être tro­glo­dy­tiques. Le plus accessible d’abord, Dzong­khul gom­pa. Si­tué dans une val­lée mé­con­nue me­nant au col de l’Uma­si La, le site est as­so­cié au grand maître in­dien Na­ro­pa, qui y au­rait mé­di­té au XIe siècle. Au terme d’une piste en mon­tagnes russes, ou­verte il y a une di­zaine d’an­nées seu­le­ment, on ne découvre cet im­por­tant mo­nas­tère ( une tren­taine de moines et de no­vices) qu’au tout der­nier mo­ment, avant de bu­ter des­sus. En­cas­tré sous un énorme auvent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.