NAGAUR FAIT SON FES­TI­VAL

Grands Reportages - - Top 25 - TEXTE ET PHO­TOS FRANCK CHAR­TON

Ar­chi­con­nue, Pus­khar ? Vive Nagaur ! Vic­time de son suc­cès, la ville sainte ac­cueillant chaque au­tomne la fa­meuse foire ca­mé­line a trou­vé en la se­conde une ri­vale res­tée confi­den­tielle, donc au­then­tique. Sis au sor­tir de l’hiver dans les plaines dé­ser­tiques du Thar en­ser­rant la ville, le ras­sem­ble­ment de Nagaur garde en­core son ca­rac­tère au­toch­tone et in­tem­po­rel, dans une am­biance bon en­fant. Mu­ser Khan se lisse mé­ti­cu­leu­se­ment les mous­taches,

qu’il porte longues et saillantes comme des pinces de crabe, puis do­de­line du chef, de ce mou­ve­ment de tête si ca­rac­té­ris­tique des In­diens. « Je viens de la ré­gion de Po­ka­ran, à 170 km à l’ouest de Nagaur. Cinq jours de marche à tra­vers le dé­sert, à rai­son de 30 à 35km quo­ti­diens avec le trou­peau. Au­tant pour ren­trer. Le ras­sem­ble­ment dure huit à dix jours : il faut du temps pour conclure des af­faires ! J’ai dé­jà ven­du mes beaux cha­meaux, ils se né­go­cient entre 30 000et 80 000 rou­pies cha­cun ( 500 à 1 200 eu­ros), et jus­qu’à un lakh ( 100 000 rou­pies, soit 1 500 eu­ros) pour les très grands, ou le s blancs. J’es­père aus­si vendre quelques mou­tons et chèvres, puis rendre vi­site à de vieux amis. Près d’un mois de voyage au to­tal » … Le jour se lève tout juste sur le grand foi­rail de Nagaur, s’éti­rant dans toutes les di­rec­tions à 4km de la ville, le long de la Na­tio­nal Highway 89. Ima­gi­nez

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.