UBUD, LE RE­FUGE DES DIEUX

Grands Reportages - - Top 25 - TEXTE ET PHO­TOS MARC DO­ZIER

Consi­dé­ré comme le centre cultu­rel de Ba­li, le vil­lage d’Ubud est de­ve­nu, en quelques dé­cen­nies, une halte tou­ris­tique pri­sée. Mal­gré son suc­cès, le mi­cro­cosme artistique est pour­tant par­ve­nu à conser­ver son iden­ti­té et son charme.

Tout le monde adore Ubud ! Même Des­mond Tu­tu, le prix No­bel de la Paix ! s’en­thou­siasme Wayan Ida, un res­pon­sable lo­cal. « Lors­qu’il est ve­nu à Ba­li en 2006, l’ar­che­vêque afri­cain a dé­cla­ré que notre vil­lage était le nom­bril du monde. » Ré­pu­té comme un ha­meau d’ar­tistes et d’ar­ti­sans, de tra­di­tion et d’his­toire, Ubud est sans conteste l’axe au­tour du­quel tourne la cul­ture tra­di­tion­nelle ba­li­naise. Tous les jours sans ex­cep­tion, les voya­geurs peuvent en ef­fet as­sis­ter à une de­mi- dou­zaine de spec­tacles tra­di­tion­nels. Wayang Ku­lit ( théâtre d’ombre sa­cré), Ke­cak ( choeur d’hommes en transe), Le­gong ( bal­let des nymphes) ou Ba­rong ( danse hé­ri­tée des rites d’exor­cisme)… Pour moins de dix eu­ros, il est pos­sible de dé­cou­vrir, chaque soir, un spec­tacle de qua­li­té, spé­cia­le­ment conçu pour les vi­si­teurs mais adap­té et di­rec­te­ment ins­pi­ré des cé­ré­mo­nies et des per­son­nages de la my­tho­lo­gie hin­do- ba­li­naise. « L’in­fluence de la fa­mille royale

«

»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.