POUR­QUOI IL FAUT SE DÉ­PÊ­CHER D’Y AL­LER !

Grands Reportages - - Édito - PIERRE BI­GORGNE

n pro­cla­mant en titre de couverture que Sa­mar­cande ( Ouz­bé­kis­tan), la Baie d’Ha­long ( Viet­nam), les for­te­resses du Ha­jar ( Oman), le site de Ba­gan ( Bir­ma­nie), les chefs- d'oeuvre du Shekhawati ( Inde) et que les peuples Ne­nets ( Si­bé­rie) et Mosuo ( Chine) risquent d’être rayés de la carte d’ici la pro­chaine dé­cen­nie, nous ne ver­sons ni dans la pro­phé­tie à la No­stra­da­mus ni dans le slo­gan pu­bli­ci­taire vi­sant à sé­duire le lec­teur à coup d’ar­gu­ments fal­la­cieux. Pas d’ex­plo­sion nu­cléaire ou de ca­tas­trophe na­tu­relle en pers­pec­tive - Pom­péi et Hi­ro­shi­ma ont néan­moins pé­ri sous les flammes -, mais les me­naces, plus per­ni­cieuses et par­fois pa­ra­doxales, sont bien réelles. La pre­mière d’entre elles est à mettre au compte de la sur­fré­quen­ta­tion tou­ris­tique qui trans­forme des sites de toute beau­té en zones ul­tra- bon­dées qui perdent de ce fait leur ca­rac­tère et leur in­té­rêt. Com­ment ap­pré­cier l’es­thé­tique d’un pay­sage ou la dé­li­ca­tesse d’un pa­tri­moine quand le bruit et la fu­reur alen­tour dé­fient le mi­ni­mum de si­lence re­quis ? Mis­sion im­pos­sible. Au Pé­rou, dans le nord du pays, la ci­vi­li­sa­tion ou­bliée des Cha­cha­poyas nous a lé­gué un pa­tri­moine ar­chéo­lo­gique ex­cep­tion­nel, consti­tué pour l’es­sen­tiel de sar­co­phages im­pres­sion­nants dis­si­mu­lés dans des fa­laises. La dé­cou­verte, dont nous avons ren­du compte dans un nu­mé­ro pré­cé­dent( 1), est sin­gu­lière, rare, émou­vante, mais elle se mé­rite : une marche à pied de deux heures est né­ces­saire, ce qui n’est tout de même pas la mer à boire. En juin 2016, l’un des sites ma­jeurs de cette ci­vi­li­sa­tion, la for­te­resse de Kué­lap, se­ra dé­sor­mais accessible via une té­lé­ca­bine qui trans­por­te­ra les voya­geurs en seu­le­ment 20 mi­nutes. Bonne nouvelle pour ceux qui ont des dif­fi­cul­tés à se dé­pla­cer et pour les po­pu­la­tions lo­cales dont on es­père qu’elles pro­fitent de cette manne éco­no­mique à ve­nir. Mais qu’ad­vien­dra- t- il de ce site et de ces pe­tits vil­lages à proxi­mi­té dont on ap­pré­cie au­jourd’hui l’ac­cueil et l’au­then­ti­ci­té ? Sous le poids de la pres­sion tou­ris­tique, ne risquent- ils pas de « dis­pa­raître » , tout au moins leur âme ? C’est l’une des ques­tions qui est po­sée à tra­vers les re­por­tages de ce nu­mé­ro, mais aus­si celle de la conser­va­tion du pa­tri­moine, que l’on n’en­tre­tient guère dans la ré­gion du Shekhawati ou que l’on res­taure se­lon des ca­nons dis­cu­tables en Bir­ma­nie ou en Ouz­bé­kis­tan. Quand aux peuples au­toch­tones Ne­nets et Mosuo, pour­ront- ils conti­nuer à vivre se­lon leurs cou­tumes an­ces­trales ou se­ront- ils ré­duits à por­ter leurs ha­bits tra­di­tion­nels juste pour le dé­cor ? Con­fron­tés à l’industrie ga­zière russe qui s’ins­talle sur leurs terres pour les pre­miers et à la puis­sance po­li­tique chi­noise qui folk­lo­rise leur so­cié­té ma­triar­cale pour les se­conds, ces der­niers ont- ils une chance de pré­ser­ver leur cul­ture d’ici la pro­chaine dé­cen­nie ? Rien n’est moins sûr. D’où la sug­ges­tion que nous for­mu­lons à par­tir de notre état des lieux : avant qu’il ne soit trop tard, par­tez vite à leur dé­cou­verte…

E

La col­lec­tion « Voyages ex­tra­or­di­naires » ras­semble sous une forme thé­ma­tique le meilleur des re­por­tages dé­jà pa­rus dans Grands Re­por­tages. L’ico­no­gra­phie est néan­moins re­vue et les guides pra­tiques sont re­mis à jour. Cette qua­tor­zième édi­tion bé­né­fi­cie en outre d’une ver­sion nu­mé­rique, en­ri­chie de pho­tos, au prix de 3,59

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.