LES PA­RA­DOXES DU HAUT- PLATEAU

Grands Reportages - - Édito -

PIERRE BI­GORGNE Al­lez- y en 2015 ! » pro­cla­mions- nous le mois der­nier en titre de couverture de notre nu­mé­ro qui vous in­ci­tait ain­si à vous rendre sans plus at­tendre sur des sites ma­jeurs du pa­tri­moine mon­dial avant qu’ils ne soient dé­fi­gu­rés par un tou­risme ir­res­pec­tueux, des ré­no­va­tions à l’em­porte- pièce ou des dé­la­bre­ments dé­fi­ni­tifs. « C’est main­te­nant ou ja­mais ! » se­rions- nous ten­tés d’écrire pour ce nu­mé­ro consa­cré au Ti­bet, terre sau­vage et my­thique s’il en est au­près des générations et des générations de voya­geurs. À coup sûr, la pre­mière d’entre elles, Alexandra Da­vidNéel, ne s’en re­met­trait pas, frap­pée qu’elle se­rait des évo­lu­tions en cours. In­las­sa­ble­ment, et de fa­çon per­ni­cieuse car elle avance à pas mas­qués, la Chine pour­suit vaille que vaille le pro­ces­sus de co­lo­ni­sa­tion en cours de­puis 1959. Contrôle de la re­li­gion via des « co­mi­tés de ges­tion dé­mo­cra­tique » qui en­cadrent la vie des mo­nas­tères et ten­ta­tive pour in­fluen­cer le pro­ces­sus de ré­in­car­na­tion du da­laï- la­ma ( le 14e, Ten­zing Gyat­so, ne se­ra pas éternel), ré­pres­sion des op­po­sants qui conduisent cer­tains d’entre eux à op­ter pour des so­lu­tions aus­si dra­ma­tiques que ra­di­cales ( 133 cas d’au­to- im­mo­la­tions de­puis 2009) et sé­den­ta­ri­sa­tion des no­mades que l’on ins­talle dans des ba­ra­que­ments qui res­semblent à s’y mé­prendre à nos tristes ci­tés de tran­sit des an­nées 1950 té­moignent de cette po­li­tique de fer, as­su­mée par les di­ri­geants du Par­ti Com­mu­niste Chi­nois de­puis la pro­cla­ma­tion de la Ré­pu­blique Po­pu­laire en 1949. Na­tu­rel­le­ment, le ré­gime ne com­mu­nique guère sur ces ques­tions et pré­fère mettre en avant ses in­con­tes­tables ré­sul­tats en ma­tière de san­té ( l’es­pé­rance de vie est ain­si pas­sée de 36 ans avant 1950 à 67 ans en 2007) ou éco­no­mique ( le PIB de la Ré­gion Au­to­nome a bon­di de cinq mil­liards de yuans en 1994 à 29mil­liards en 2006). Pro­blème : en dé­pit des sta­tis­tiques of­fi­cielles qui sont contes­tées par la plu­part des ob­ser­va­teurs, la po­pu­la­tion lo­cale est de moins en moins ti­bé­taine et de plus en plus chi­noise. Les chan­tiers ti­ta­nesques en­tre­pris sur le haut- plateau em­ploient de pré­fé­rence des tra­vailleurs hans quand, dans les centres ur­bains, dé­ferlent des hordes de tou­ristes qui au­ront ache­té un billet Pé­kin- Lhas­sa. C’est tout le pa­ra­doxe de la si­tua­tion : ce fa­meux Ti­bet qui au­ra fait rê­ver des générations d’ex­plo­ra­teurs oc­ci­den­taux mais contre qui on au­ra en­voyé les blin­dés de l'Ar­mée Po­pu­laire sus­cite au­jourd'hui l'in­té­rêt des tou­ristes chi­nois, ber­cés par une ima­ge­rie folk­lo­ri­sante, « shan­gri­lesque » du haut plateau. Le Ti­bet est- il condam­né à s'as­si­mi­ler dans le nou­vel Em­pire ? Et si les Chi­nois se ré­veillaient ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.