GOLOKS

Grands Reportages - - Spécial Tibet Amdo -

avaient pour ha­bi­tude de cou

dre leurs vic­times dans un man­teau en peau de yak et de les lais­ser rô­tir au so­leil. Deux de nos com­pa­triotes, ex­plo­ra­teurs du pays go­lok, per­dirent la vie à leur contact : Du­treuil

de Rhins ( 1894) et Lio­tard ( 1940). Leur mon­tagne sa­crée reste l’Am­nye Ma­chen, qui fut

long­temps concur­rente de l’Eve­rest pour le titre de plus haute mon­tagne du monde. « … Le mont sa­cré des Ngo­log, de­vant le­quel ils prient et battent la terre du front, dont la di­vi­ni­té re­dou­table, mal as­si­mi­lée par le boud­dhisme, pro­tège leur in­dé­pen­dance, fait croître et pros­pé­rer leurs trou­peaux, rend pro­fi­tables leurs pi­ra­te­ries. » Fer­nand Gre­nard, ex­pé­di­tion Du­treuil de Rhins en

Haute- Asie, juillet 1894.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.