MU­SÉE KON­SO

Grands Reportages - - Bons Plans -

En 1996, deux cents wa­kas, les fa­meuses sta­tues fu­né­raires kon­so en bois, étaient sai­sies par les douanes éthio­piennes alors qu’elles se des­ti­naient à être ven­dues sur le mar­ché noir de l’art. Ra­pi­de­ment, la ques­tion du des­tin de ces pièces uniques se po­sa. L’idée d’un mu­sée sur la culture Kon­so, pré­sen­tée à tra­vers le prisme du wa­ka, n’al­lait pas tar­der à ger­mer. Il fal­lut pour­tant at­tendre près de dix ans avant que cette idée ne de­vienne réa­li­té. En 2005, des pre­miers contacts eurent lieu entre le mu­sée du Quai Bran­ly et l’am­bas­sade de France en Éthio­pie. Dé­ci­sion était alors prise de créer un mu­sée en ré­gion kon­so, en par­te­na­riat avec les au­to­ri­tés lo­cales. En 2009, fruit d’un tra­vail col­la­bo­ra­tif entre la France et l’Éthio­pie, le Kon­so spe­cial we­re­da cultu­ral and tou­rism of­fice inau­gu­rait le mu­sée Kon­so, à Ka­rat Kon­so.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.