L’AT­TRAC­TION PHARE DE LA VILLE : S’EM­BRAS­SER DE­VANT LA FA­MEUSE SCULP­TURE DU PARC DE L’AMOUR !

Grands Reportages - - Usa Road Movie Philadelphie -

Park » , le parc de l’amour ! Bien qu’of­fi­ciel­le­ment bap­ti­sé Place John F. Ken­ne­dy, le parc a été sur­nom­mé ain­si en ré­fé­rence à la fa­meuse sculp­ture de l’ar­tiste Ro­bert In­dia­na qui trône au mi­lieu des buil­dings. Icône du pop art amé­ri­cain, l’oeuvre est consti­tuée d’un bloc de quatre lettres gi­gan­tesques. Com­po­sés à par­tir des ty­po­gra­phies Clarendon Black et Cen­tu­ry School­book Bold, les lettres « LO » po­sées sur les lettres « VE » font, elles aus­si, d’une cer­taine fa­çon, ré­fé­rence au nom de la ville. L’his­to­rienne de l’art, De­bo­rah Wye pré­cise ain­si que la si­gni­fi­ca­tion de la sculp­ture est riche de ré­fé­rences « éro­tiques, re­li­gieuses, au­to­bio­gra­phiques et po­li­tiques qui rendent son sens à la fois ac­ces­sible et com­plexe » . Ins­tal­lée pour la pre­mière fois à Phi­la­del­phie en 1976 dans le cadre de la cé­lé­bra­tion du bi­cen­te­naire des États- Unis, l’oeuvre fut re­ti­rée en 1978. Mais de­vant la pres­sion du pu­blic, elle a fi­na­le­ment été ac­quise par Eu­gene Dixon, le pré­sident de la Com­mis­sion des arts de Phi­la­del­phie, et dé­fi­ni­ti­ve­ment ins­tal­lée sur la place en 1978. De­puis, la sculp­ture consti­tue l’un des sym­boles de la ville et le parc est de­ve­nu un site tou­ris­tique in­con­tour­nable. Dès le pe­tit ma­tin, les pas­sants, les tou­ristes et les amou­reux du monde en­tier viennent s’y faire pho­to­gra­phier. Tou­jours au pied des lettres géantes. Sou­vent en couple. Et si pos­sible en s’em­bras­sant. De­puis sa créa­tion pour le mu­sée des Arts d’In­dia­na­po­lis en 1970, l’oeuvre a été dé­cli­née en plu­sieurs langues – en ita­lien, en es­pa­gnol, en chi­nois ou en hé­breu – et re­pro­duite dans de nom­breuses villes du globe. Une qua­ran­taine de ver­sions ont ain­si es­sai­mé le monde, à Bil­bao, To­kyo, Mon­tréal, Ja­kar­ta ou Hong Kong.

Tour­né à moins d’un ki­lo­mètre de la place de l’amour,

un autre plan – a prio­ri ano­din – est hautement sym­bo­lique de l’his­toire de la ville : des en­fants dé­couvrent la Li­ber­ty Bell, la « cloche de la li­ber­té » , sym­bole de l’in­dé­pen­dance amé­ri­caine. Très bref, le plan per­met à peine de de­vi­ner la cloche pour­tant re­con­nais­sable à une large fê­lure. « La cloche de la Li­ber­té est l'ob­jet le plus vé­né­ré du

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.