BLAB­LACAR: POUR­QUOI PAS VOUS? |

Grands Reportages - - Actus Web -

Si vous avez des en­fants et pe­tits- en­fants, sans doute avez- vous en­ten­du par­ler de BlaB­laCar, ser­vice de co- voi­tu­rage très po­pu­laire au­près de la jeune gé­né­ra­tion, pour des rai­sons ta­ri­faires es­sen­tiel­le­ment ( mais pas seule­ment, puisque l’in­té­rêt éco­lo­gique est éga­le­ment une mo­ti­va­tion). Com­ment ça marche? Ima­gi­nons que vous pro­gram­miez un dé­pla­ce­ment entre Di­jon et Aix- en- Pro­vence le mar­di sui­vant. Par l’in­ter­mé­diaire du mo­teur de re­cherche, vous trou­vez un dé­pla­ce­ment pro­gram­mé, entre Paris et Mar­seille, par un conduc­teur qui ac­cepte d’ef­fec­tuer le dé­tour ( c’est une op­tion que l’on ac­cepte ou non). Le ta­rif est fixé à l’avance, par le conduc­teur, sur la base de ta­rifs usuels : 31 eu­ros la place. Il reste deux places dans le vé­hi­cule. L’heure de dé­part es­ti­mée est de 9h45. Vous avez éga­le­ment le mo­dèle de la voi­ture, le pro­fil ( no­té par les usa­gers) de l’in­ter­naute et vous pou­vez lui po­ser toutes les ques­tions que vous sou­hai­tez pour vous or­ga­ni­ser. Vous ré­ser­vez, en payant par carte bleue, au­près du site, qui joue le rôle de tiers de confiance. Entre le ta­rif re­cord, la convi­via­li­té du ser­vice, et l’état d’es­prit no­va­teur, ce type de site ren­contre for­cé­ment un franc suc­cès. En tant que conduc­teur, ou en tant que pas­sa­ger, l’es­sayer c’est sou­vent l’adop­ter. Une nou­velle ma­nière de voya­ger se­rait- elle née ? < www. co­voi­tu­rage. fr>

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.