ENTRE VAU­TOURS FAUVES ET EAU CASCADANTE OU EN MI­ROIR, DES SITES MOYEN­ÂGEUX LOIN DE LA FU­REUR DU MONDE

Grands Reportages - - Spécial Déserts Pyrénées Espagnoles -

suc­com­bé aux ten­ta­tions char­nelles, des nonnes au­raient été trans­for­mées, qui en pois­son, qui en ba­tra­cien, condam­nées à de­meu­rer pour l’éter­ni­té dans cette poche d’eau froide et obs­cure… La ver­sion tro­glo et aqua­tique des en­fers !

En conti­nuant vers l’ouest, étape à Car­do­na, bour­gade mé­dié­vale en­rou­lée au­tour d’une col­line,

entre, au- des­sus, sa re­dou­table for­te­resse, et, en des­sous, son in­croyable mine de sel. D’im­menses gi­se­ments de po­tasse et de so­dium, se com­bi­nant à l’eau et au tra­vail des hommes, ont créé un mi­racle in­dus­triel d’abord, fai­sant vivre toute la ré­gion pen­dant des dé­cen­nies, puis une fan­tas­ma­go­rie mi­né­rale, lit­té­ra­le­ment, dont on vi­site d’an­ciennes ga­le­ries d’ex­ploi­ta­tion ( cf. en­ca­dré p. 40). Longs boyaux clairs- obs­curs, mar­brés de stries oran­gées, scin­tille­ment dia­phane dans la lueur des lampes- tem­pêtes, dra­pe­ries sur­réa­listes, échelle prise dans sa gangue de sel de­puis des lustres, odeurs de sau­mure et cha­leur étouf­fante… Une ex­pé­rience sen­so­rielle ! Der­nière cu­rio­si­té ca­ta­lane, plus au nord : le fan­tas­tique ca­nyon de la Sier­ra de Mont­sec, for­mant fron­tière na­tu­relle avec l’Ara­gon. D’où qu’on l’aborde, le site né­ces­site une longue ap­proche par des pe­tites routes, puis se dé­couvre à pied au gré d’une ba­lade aus­si to­nique qu’ori­gi­nale. Pas­sé la fo­rêt noyée de la Ma­sie­ta, due à la créa­tion du lac de bar­rage de Ca­nelles, s’ouvrent les congost, ou gorges, de MontRe­bei : 500 mètres de pro­fon­deur, pour 50 mètres de large ! La ri­vière No­gue­ra Ri­ba­gor­ça­na a réus­si à se fau­fi­ler entre ces pa­rois ti­ta­nesques, for­mant un im­pro­bable ru­ban tur­quoise, illu­mi­nant deux murs de roche fauve ! Le plus éton­nant : un sen­tier de quatre ki­lo­mètres taillé en en­cor­bel­le­ment dans la roche, per­met­tant d’évo­luer en ape­san­teur au­des­sus de l’eau, à mi- pa­roi. Un rêve éveillé !

Lon­geant les contre­forts py­ré­néens, je longe les im­menses ré­ser­voirs de Gra­do puis de Me­dia­no, ce der­nier ne lais­sant dé­pas­ser que le clo­cher de l’an­cien vil­lage ! Un té­moin émou­vant de l’époque agro- pas­to­rale de la val­lée, avant sa vo­ca­tion hy­dro- éner­gé­tique ( cf. en­ca­dré p. 44). Au dé­part du vil­lage de Sa­mi­tier, une piste dé­fon­cée mène en une pe­tite de­mi- heure, à pied, à un in­solent pro­mon­toire, que coiffent les

Me voi­ci main­te­nant en terre ara­go­naise.

restes d’une ci­ta­delle et d’une cha­pelle, dé­diée à saint Hé­mé­tère et saint Ché­li­doine, deux sol­dats ro­mains de­ve­nus mar­tyrs au IXe­siècle, car conver­tis au chris­tia­nisme, et de­ve­nus, sym­bo­li­que­ment, les pa­trons des sites de pro­tec­tion dé­fen­sifs. De ces ruines échan­crées, ou­vertes sur le vide, on contemple un ta­bleau fée­rique : le sillon ai­guema­rine du dé­fi­lé d’En­tre­mont plon­geant sous nos pieds ; la Sier­ra de Gua­ra à gauche, le mont Per­du et le Parc na­tio­nal d’Or­de­sa droit de­vant, et au pre­mier plan, un gla­cis de champs bu­co­liques, de vil­lages épars et de zones inon­dées, jus­qu’à Ain­sa, ca­pi­tale du So­brarbe, ter­roir rude et au­then­tique. De­vant les grands som­mets en­nei­gés des Py­ré­nées,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.