HA­RO SUR LES CHE­VAUX ! |

Grands Reportages - - Actus Ailleurs -

Voi­là des an­nées que le phé­no­mène prend de l’am­pleur et au­cune so­lu­tion ac­cep­table n’a été trou­vée à ce jour : les che­vaux sau­vages en­va­hissent l’Ouest amé­ri­cain. As­so­ciés dans notre ima­gi­naire au Far West et aux In­diens des plaines, les nobles et lé­gen­daires mus­tangs sont des des­cen­dants de che­vaux do­mes­tiques in­tro­duits par les conquis­ta­dors et re­tour­nés à la li­ber­té. Mais ils mangent au­jourd’hui toute l’herbe, s’ap­pro­prient les points d’eau et chassent le bé­tail de ses pâ­tu­rages. Cette sur­po­pu­la­tion de mus­tangs s’ex­plique par le manque de pré­da­teurs et la re­pro­duc­tion trop ra­pide de l’es­pèce. L’abat­tage d’une par­tie des ani­maux pour pro­duire de la viande étant stric­te­ment interdit de­puis le trai­té de 1971, les au­to­ri­tés fé­dé­rales pro­mettent une récompense d’un mil­lion et de­mi de dol­lars à qui trou­ve­ra une so­lu­tion durable et « po­li­ti­que­ment cor­recte » . Si rien n’est fait d’ici cinq ans, les che­vaux to­ta­li­se­ront cent cin­quante mille têtes. Deux mille che­vaux ont dé­jà été pré­le­vés en 2015 sur les cin­quante mille es­ti­més, mais ce nombre reste in­suf­fi­sant ; de­puis l’ap­pa­ri­tion du pro­blème, de nom­breuses bêtes ont dé­jà été dé­pla­cées vers des en­clos, « adop­tées » par des ranchs ou gar­dées dans des sanc­tuaires créés par des mé­cènes, le coût de telles opé­ra­tions res­tant éle­vé : mo­bi­li­sa­tion de cow- boys, in­ter­ven­tion d’hé­li­co­ptères…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.