CAS­CADES, JUNGLE, KARSTS, MAN­GROVES : UNE NA­TURE VIERGE ET SPEC­TA­CU­LAIRE

Grands Reportages - - Cambodge -

pro­gramme : exu­bé­rance et ori­gi­na­li­té. On fit ap­pel à ce­lui qui al­lait de­ve­nir le plus grand ar­chi­tecte cam­bod­gien, Vann Mo­ly­van, et aus­si à ses dis­ciples. S’es­quisse alors une vé­ri­table ma­relle de ré­si­dences fan­tasques ( dont celle du roi No­ro­dom Si­ha­nouk), sou­vent ins­pi­rées du style Le Cor­bu­sier, maître res­pec­té de Vann Mo­ly­van. Les quatre an­nées d’exac­tions des Kh­mers rouges et l’ar­ri­vée des Viet­na­miens fin 1978 en­ve­loppent Kep d’un épais lin­ceul. C’en est fi­ni du sym­bole bour­geois du pays. Les troncs noueux des pa­lé­tu­viers scellent les cer­cueils. Gou­lue, la vé­gé­ta­tion avale les murs ta­ra­bis­co­tés des vil­las. Ici, une co­lonne es­seu­lée, un mur em­pri­son­né, un es­ca­lier sans pa­lier… Et pour par­faire l’am­biance nos­tal­gique, des ar­tistes de street art ont lais­sé leur em­preinte co­lo­rée. Sur la cen­taine de mai­sons bâ­ties, une maigre poi­gnée a ré­sis­té. L’une d’elles a été res­tau­rée et trans­for­mée en hô­tel de luxe. La Blue Villa du Knai Bang Chatt Re­sort, bâ­tie dans les an­nées soixante par un pro­té­gé de Vann Mo­ly­van, fait re­vivre « l’Âge d’or » du Cam­bodge. Les autres ne sont que ruines squat­tées par des sans- le- sou. Le gou­ver­ne­ment dit sou­hai­ter conser­ver ces ves­tiges comme des témoignages d’an­tan. Mais le mu­sée à ciel ou­vert vaut sur­tout de l’or. Pour­quoi ré­ha­bi­li­ter ce pa­tri­moine quand le prix des ter­rains at­teint des som­mets ? De­puis deux ans, Kep se trans­forme. Au pied du Parc na­tio­nal, un ru­ban gou­dron­né d’au moins six voies, pour le mo­ment dé­sert, a été cou­lé en pré­vi­sion de l’af­flux des fu­turs bus de tou­ristes. Une longue plage ar­ti­fi­cielle de sable blanc a été des­si­née. Et le tout pre­mier dis­tri­bu­teur de billets vient d’être ins­tal­lé sur la place cen­trale… Il faut bien que les Ph­nom Pen­hois, dé­bar­qués en masse les week- ends, puissent s’of­frir les bi­joux à perles de Li­li, goû­ter les pâ­tis­se­ries fran­çaises du nou­veau bou­lan­ger ou en­core se dé­lec­ter des crabes cui­si­nés dans les mar­mites fu­mantes des cui­si­nières du mar­ché. Le crus­ta­cé est ici une mas­cotte :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.