B­TISSES CO­LO­NIALES DÉ­FRAέCHIES ET NIDS D’HI­RON­DELLES : UNE AT­MO­SPHÈRE DE BOUT DU MONDE

Grands Reportages - - Cambodge -

com­pris l’équa­tion. Sur­tout dans les îles voi­sines de Si­ha­nouk­ville.

La ville prin­ci­pale de la côte khmère at­tire de plus en plus de voya­geurs

ap­par­te­nant à la com­mu­nau­té sa­rouels, dread­locks et bra­ce­lets tres­sés… Chaque jour, des fer­rys trans­portent tout ce beau monde vers des îles pai­sibles sur les­quelles se dis­sé­minent des mai­sons sur pi­lo­tis ou ca­banes dans les arbres. Co­co­nut, La­zy beach, Pa­ra­dise, Man­go, Ro­bin­son : les noms des hô­tels vendent du rêve. Ce­lui de la plage dé­serte de sable blanc, de la mer trans­lu­cide et de la jungle aux bruits in­quié­tants. Le coin est pa­ra­di­siaque. C’est d’ailleurs ici qu’a ou­vert, il y a sept ans, l’unique re­sort- île du pays, le Song Saa Pri­vate Is­land. Dans ce luxueux co­con flot­tant, on al­lie tou­risme et éco­lo­gie, grâce à une fon­da­tion qui oeuvre entre autres à la conser­va­tion des fo­rêts. Du cô­té de Koh Rong éga­le­ment. Ici, les chaus­sures de marche rem­placent les tongs. L’on vient pour ar­pen­ter les mon­tagnes de la chaîne des Car­da­momes, la plus grande fo­rêt tro­pi­cale d’Asie du Sud en­core in­tacte ; pour se perdre au coeur des ra­cines ten­ta­cu­laires des pa­lé­tu­viers qui com­posent l’une des der­nières man­groves vierges d’Asie du Sud ; pour suivre les méandres de la ri­vière Ta­tai et af­fron­ter l’une de ses nom­breuses cas­cades. Quelques éco­lodges ont ou­vert, lo­vés au coeur de cette ex­tra­or­di­naire vé­gé­ta­tion. Cette par­tie oc­ci­den­tale de la côte était, il y a quelques an­nées, ré­pu­tée pour ses ca­si­nos et toutes les dé­rives qui en dé­coulent. Elle est à pré­sent le ber­ceau d’un tou­risme vert qui s’ins­talle peu à peu. Mais le Cam­bodge doit faire face à une dé­fo­res­ta­tion tou­jours plus im­por­tante. De ré­centes images sa­tel­lites at­testent de l’am­pleur gran­dis­sante des dé­gâts, prin­ci­pa­le­ment dans des fo­rêts théo­ri­que­ment pro­té­gées. Les en­jeux sur le de­ve­nir du lit­to­ral khmer sont fon­da­men­taux. Es­pé­rons que la côte ou­bliée ne de­vien­dra pas la côte à ou­blier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.