QUAND PAR­TIR ?

Grands Reportages - - Dossier -

A en on aux idées re­çues ! Il cir­cule sur le Web et ailleurs, un « vrai faux » bon plan, à sa­voir que les « meilleurs » cré­neaux pour le GR 20 se­raient mai­juin et sep­tembre­oc­tobre : il y au­rait moins de monde que pen­dant les grandes va­cances, avec des tem­pé­ra­tures plus agréables qu’en plein été… Or, les gar­diens de re­fuge et les gardes du Parc sont una­nimes : ces « in­ter » cons tuent en réa­li­té LA haute sai­son, avec sa­tu­ra on des ré­ser­va ons, cam­pe­ments bon­dés, files d’a ente à la douche et jus­qu’à trois ou quatre ser­vices de res­tau­ra on le soir ! Alors qu’en juillet­août, in­croyable mais vrai : sen ers et re­fuges sont calmes, voire trop tran­quilles… L’am­biance est dé­con­trac­tée aux étapes, on a le temps de ren­con­trer les gar­diens de re­fuge et de pro­fi­ter plei­ne­ment des lieux ! Quant à la cha­leur, oui, il peut faire soif, mais si on res­pecte les trois com­man­de­ments du che­min (voir plus loin) pas de sou­ci !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.