LA VIE EN RE­FUGE

Grands Reportages - - Dossier -

Il convient, dès l’ar­ri­vée, de se pré­sen­ter au gar­dien. Si vous avez une ré­ser­va on (théo­ri­que­ment obli­ga­toire), on vous a ri­bue une couche e, une tente (dé­jà mon­tée) ou un em­pla­ce­ment où mon­ter la vôtre. Et si vous avez aus­si ré­ser­vé les re­pas, on vous in­dique votre heure de dî­ner (fixe) et de pe t dé­jeu­ner (à par r de…). Le casse­croûte de mi­di est li­vré dans un sac, lors du dî­ner ou du pe t­dé­jeu­ner (il est re­com­man­dé d’ap­por­ter une boîte plas que, type Tup­per­ware®, et ses cou­verts). À dé­faut de ré­ser­va on, sur­tout si le cam­pe­ment est dé­jà bien plein (prin­temps et au­tomne), il vous fau­dra a endre le soir pour sa­voir s’il reste un em­pla­ce­ment va­cant et la pos­si­bi­li­té de ser­vir quelques re­pas sup­plé­men­taires. En au­to­no­mie, comme les tentes mon­tées par les re­fuges se sont consi­dé­ra­ble­ment dé­ve­lop­pées ces der­nières an­nées, vous hé­ri­te­rez en gé­né­ral des lieux les moins plats, les plus ro­cailleux et les plus éloi­gnés des sa­ni­taires. Les douches (en gé­né­ral froides sauf une ou deux ex­cep ons avec sup­plé­ment) fonc onnent sur le mode du pre­mier ar­ri­vé, pre­mier ser­vi. Il est stric­te­ment in­ter­dit de faire sa les­sive et vais­selle dans les sources et cap­tages amé­na­gés, des éviers spé­ci­fiques sont mis à dis­po­si on.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.