« J’AI REMONTÉ LA GOURMETTE DE SAINT-EX’ »

Grands Reportages - - Côte Bleue -

« Les Ca­lanques, c’est l’an chambre du pa­ra­dis, si vous me de­man­dez ce que ça m’évoque. Je ne sais pas ce que c’est, le pa­ra­dis. Mais l’an chambre, c’est là. J’y ai pas­sé toute ma jeu­nesse. J’ai com­men­cé à y pê­cher avec mon père quand j’avais 10 ans. J’y ai pê­ché et cha­lu­té pen­dant des dé­cen­nies. Et au­jourd’hui, à 97 ans, j’y pêche tou­jours le pois­son de roche… Les ca­lanques m’ont par­fois of­fert de drôles de ca­deaux : en 1998, j’avais un cha­lu er de 25 m et de 1 000 CV. Et du cô­té des Im­pé­riaux, j’ai remonté la gourme e de Saint­Exu­pé­ry. Quelle his­toire ! On avait dé­jà cha­lu­té des mines, des bombes, un peu de tout, en fait… Mais ce e gourme e m’a fait long­temps pas­ser pour un men­teur, avant que l’avion ne soit vrai­ment re­trou­vé ! Reste que, vu de la mer, gourme e ou pas, il y a ce e pu­re­té ma­gique, la dé­coupe des cal­caires sur le bleu, les cou­leurs et des am­biances in­vrai­sem­blables aux pre­mières heures ou au cou­cher du so­leil… C’est un coin unique au monde. Pas tou­jours calme : j’ai vu de mes yeux la digue de Sor­miou en­glou e sous les vagues, pen­dant un gros coup de vent de sud. Là, votre kayak, vous le re­trou­ve­riez dans les col­lines ! J’aime bien les voir, ce­ci dit, les kayaks ; c’est im­pres­sion­nant de vous croi­ser dans le mau­vais temps. Le seul truc : c’est qu’on ne vous voit pas beau­coup, dès que ça lève un peu… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.