AU­TOUR DU KAILASH AVEC SI­MON AL­LIX

NO­MADE AVEN­TURE OR­GA­NISE UN CIR­CUIT DE TROIS SE­MAINES AU TI­BET, DANS UN DES LIEUX LES PLUS SA­CRÉS DE LA PLA­NÈTE, CÉ­LÈBRE POUR SON PÈ­LE­RI­NAGE : LE MONT KAILASH. UN PÉ­RIPLE GUI­DÉ PAR SI­MON AL­LIX, L’UN DES MEILLEURS SPÉ­CIA­LISTES DU TI­BET.

Grands Reportages - - Le Mag - PAR LAË­TI­TIA FRO­MEN­TEAU

L’en­droit at­tire de­puis des mil­lé­naires des pè­le­rins en quête de beau­té ou d’ab­so­lu : le mont Kailash (6 714 m) est une mon­tagne sa­crée pour des mil­lions de boud­dhistes et d’hin­douistes. Un vé­ri­table ap­pel au voyage qui a convain­cu No­made Aven­ture d’y pro­gram­mer ce prin­temps un cir­cuit gui­dé par Si­mon Al­lix, membre de la So­cié­té des Ex­plo­ra­teurs, grand voya­geur et spé­cia­liste du Ti­bet. Du­rant trois se­maines, vous sui­vrez la trace des pè­le­rins sur un sen­tier spi­ri­tuel et my­thique. D’une ap­proche es­sen­tiel­le­ment cultu­relle, (à l’ex­cep­tion – et en­core – des trois jours de trek de la cir­cu­mam­bu­la­tion au­tour du Kailash) entre 4 000 et 5 610 mètres d’al­ti­tude, ce « Kailash, la mon­tagne ma­gique » est une im­mer­sion dans la culture boud­dhiste, à la ren­contre des no­mades ti­bé­tains. Un dé­part unique est fixé le 20 mai 2017, avec un stop à Can­ton pour la récupération du per­mis spé­cial ti­bé­tain, et la pos­si­bi­li­té de vi­si­ter les sites im­por­tants de la ville. Dès le len­de­main, le groupe s’en­vole pour Lhas­sa, pour par­cou­rir du­rant deux jours les grands sites de la ca­pi­tale ti­bé­taine :

le Po­ta­la, bien sûr, mais éga­le­ment le quar­tier du Bar­khor et le mo­nas­tère de Jo­khang, coeur spi­ri­tuel de Lhas­sa, ain­si que les grandes uni­ver­si­tés mo­nas­tiques de Se­ra et de Dre­pung, cé­lèbres pour leurs temples, leurs mai­sons et leurs ruelles. Place en­suite au « grand voyage » vers l’ouest et les hauts pla­teaux du Ti­bet. Pas­sé le Kam­ba La (4 850 m), on re­des­cend vers les eaux tur­quoise du lac Yam­drok, l’un des trois plus grands lacs du Ti­bet, me­su­rant plus de 70 ki­lo­mètres de long. On ar­rive à Gyantse (3 950 m), avant de pour­suivre vers Shi­gatse (3 900 m) puis Sa­kya (4 100 m), où l’on dé­couvre, au fil du par­cours, les grandes ci­tés mo­nas­tiques ti­bé­taines et les hauts lieux de la spi­ri­tua­li­té du boud­dhisme ti­bé­tain. De là, il faut 3 jours à tra­vers des pay­sages ex­tra­or­di­naires pour at­teindre les rives du lac Ma­na­sa­ro­var et ap­pro­cher en­fin la mon­tagne sa­crée du Kailash. Si­tué à une al­ti­tude de 4 500 mètres, le lac Ma­na­sa­ro­var est l’un des lacs les plus élevés au monde. L’at­mo­sphère d’une pu­re­té in­fi­nie et le mi­roir du lac, sur fond de Gur­la Man­da­ta (7 694 m), font de cette étape une ex­pé­rience in­ou­bliable. C’est à Dar­chen que dé­bute la Ko­ra – au­tre­ment dit la cir­cu­mam­bu­la­tion – du Kailash. De­meure des dieux, la cime du Kailash est sa­crée et nul n’est au­to­ri­sé à la gra­vir. Mais pour l’ho­no­rer, les fi­dèles en ac­com­plissent le tour. Cet iti­né­raire spi­ri­tuel se dé­roule sur sen­tier (52 km), avec un pas­sage de col à plus de 5 600 mèrtes. En com­mu­nion avec la na­ture et les hommes, cette marche reste à ja­mais gra­vée au plus pro­fond de ceux qui l’en­tre­prennent. Il y a un avant et un après Kailash !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.