BA­SHO, POÈTE AUX SE­MELLES DE VENT

Grands Reportages - - Dossier -

Consi­dé­ré comme le maître du haï­ku, poème clas­sique de 17 syl­labes di­vi­sées en 3 vers, le poète Mat­suo Ba­sho (1644­1694) est l’un des écri­vains pré­fé­rés des Ja­po­nais. Is­su d’une fa­mille de sa­mou­raïs de mo­deste li­gnée, il fut d’abord le ser­vi­teur d’un sei­gneur de guerre lo­cal. Mais son goût pour la poé­sie le pousse à par r à Kyo­to puis à Edo (l’ac­tuelle To­kyo) pour pra quer son art. Il se fait alors moine er­mite et, mû par « le dieu de la route », s’em­barque pour de longs voyages à pied à tra­vers le Ja­pon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.