POUR­QUOI LA SUISSE A UN TRAIN D’AVANCE ?

AVEC QUA­SI­MENT 29 000 KI­LO­MÈTRES DE LIGNES DE TRANS­PORTS PU­BLICS, LA SUISSE POS­SÈDE LE RÉ­SEAU LE PLUS DENSE AU MONDE. TRAINS, FUNICULAIRES, TRAINS À CRÉ­MAILLÈRE… MAIS AUS­SI CARS POS­TAUX, BA­TEAUX OU TÉLÉPHÉRIQUES COM­POSENT UNE LARGE PA­LETTE POUR SE DÉ­PLACE

Grands Reportages - - Dossier -

Le « pe­tit train » suisse n’est pas une lé­gende. Jusque dans les plus loin­taines val­lées, les amou­reux du rail ne se lassent pas de contem­pler ces in­croyables che­mins de fer qui dé­fient les re­liefs des Alpes suisses. Vingt-neuf mille ki­lo­mètres de trans­ports pu­blics, tous modes de trans­ports confon­dus ! Soit presque au­tant que le ré­seau fran­çais, pour une su­per­fi­cie… quinze fois moindre ! Dès lors, les pos­si­bi­li­tés of­fertes pour dé­cou­vrir ce pays sans voi­ture sont in­nom­brables, sans comp­ter qu’une large dé­cli­nai­son de for­faits per­met de cou­vrir le ré­seau. Au­tant d’ar­gu­ments qui font de la Suisse la cham­pionne toutes ca­té­go­ries pour le tran­sport pu­blic.

LE TRAIN, UNE HIS­TOIRE SUISSE

Dès les dé­buts de l’aven­ture fer­ro­viaire, en 1841, la Suisse s’as­so­ciait à la France pour ou­vrir la pre­mière ligne eu­ro­péenne entre Stras­bourg et Bâle. De­puis, les trains suisses n’ont ces­sé de se dé­ve­lop­per et de par­ti­ci­per au dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique du pays. Le sys­tème de fer­rou­tage mis en place sur le ter­ri­toire suisse per­met par exemple de flui­di­fier les trans­ports tout en mixant la praticité du train avec une cer­taine au­to­no­mie de la voi­ture. Fin 2016, la Suisse a inau­gu­ré le tout nou­veau tun­nel de base du Saint-Gothard, le plus long tun­nel fer­ro­viaire du monde, avec 57 ki­lo­mètres. Sa mise en ser­vice re­lie en moins de vingt mi­nutes la Suisse cen­trale de­puis le can­ton d’Uri à celle, trans­al­pine, du Tes­sin. Qui dit mieux ? Au-de­là des grands ré­seaux rou­tiers et fer­ro­viaires, dé­ve­lop­pés, en­tre­te­nus et re­liés avec les pays fron­ta­liers, c’est tout le maillage du ré­seau de trans­ports pu­blics suisse qui par­ti­cipe à la cou­ver­ture du ter­ri­toire. Des nobles ba­teaux à aubes, vé­ri­tables pa­tri­moines his­to­riques, re­créent une am­biance Belle Époque le temps d’une croi­sière et les cars pos­taux au klaxon à trois tons prennent le re­lais pour re­joindre n’im­porte quel pe­tit village de mon­tagne. Les voies fer­rées les plus raides du monde hissent des wa­gons à cré­maillère sur les som­mets, tan­dis que des té­lé­sièges et même des té­lé­ca­bines tour­nantes pro­jettent les ran­don­neurs et les skieurs d’une val­lée à l’autre et ins­tallent les gour­mands à la table des res­tau­rants d’al­ti­tude.

UNE VRAIE AL­TER­NA­TIVE À LA VOI­TURE

Avec un tel ré­seau, pas éton­nant que les Suisses soient les re­cord­men du voyage en train : 2 300 ki­lo­mètres sont par­cou­rus, en moyenne, par per­sonne et par an. Dès lors, ce mode de tran­sport al­ter­na­tif à la voi­ture ré­vèle deux avan­tages ma­jeurs : son as­pect émi­nem­ment pra­tique, bien sûr, mais éga­le­ment un moyen hors pair de par­ta­ger un bout de rail avec les ha­bi­tants. Chaque gare peut être l’oc­ca­sion d’une at­ta­chante ren­contre : ce couple de re­trai­tés qui voyage pour vi­si­ter des amis à l’autre bout du pays et vous ra­conte le che­min de fer au siècle der­nier, ce mi­li­taire en per­mis­sion qui pro­pose de vous ai­der à ran­ger vos va­lises dans l’es­pace dé­dié, ces col­lé­giens égayés de vous ra­con­ter leur jour­née d’école… Ou ce contrô­leur qui, dans un an­glais fluide, ren­seigne ces tou­ristes asia­tiques. Le train, en plus d’as­su­rer un tran­sport ai­sé, est une belle tranche de la vie quo­ti­dienne suisse.

UN PASS UL­TRA-PRA­TIQUE

Dé­cou­vrir la Suisse n’a ja­mais été aus­si fa­cile pour les tou­ristes pro­ve­nant de l’étran­ger (no­tam­ment avec les TGV Ly­ria qui as­surent les liai­sons France-Suisse). Que vous en­vi­sa­giez de cir­cu­ler à bord des nos­tal­giques au­to­rails rouge et crème qui dé­am­bulent sur les Franches-Mon­tagnes ou des ver­ti­gi­neux funiculaires de mon­tagne, un for­fait Swiss Tra­vel Sys­tem est cer­tai­ne­ment adap­té à votre sé­jour. Ce billet tou­ten-un, idéal pour voya­ger dans toute la Suisse en trans­ports pu­blics, per­met de pas­ser d’un train à l’autre, d’em­bar­quer sur un ba­teau, d’at­tra­per un tram­way, un mé­tro, un car, et donne même droit à 50 % de ré­duc­tion sur la plu­part des re­mon­tées mé­ca­niques et l’ac­cès gra­tuit dans qua­si­ment tous les mu­sées du pays. Seul, en couple ou en fa­mille ; de trois jours à un mois, été comme hi­ver, ces for­faits sont la clé pour voya­ger sans sou­ci, par­tout, toute l’an­née, seul ou à plu­sieurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.