NOS ITI­NÉ­RAIRES

Grands Reportages - - Dossier -

17 VAL­LÉE DE KALDALÓN 3 h / +150 m / -150 m / 8,2 km Ni­veau : moyen

La ran­don­née de Kaldalón per­met de s’ap­pro­cher au plus près du Dran­ga­jö­kull, l’unique gla­cier des ords de l’Ouest. Un en­vi­ron­ne­ment com­plè­te­ment dé­sert, en­tou­ré de flancs de mon­tagnes ver caux de plus de 500 m.

Dé­part / ar­ri­vée : De­puis Ísa örður, pre­nez la route 61, puis sur la gauche la piste 635. De­puis Hól­mavík, pre­nez la route 61, puis tour­nez à droite sur la piste 635. La piste est en mau­vais état mais reste pra ­ cable en voi­ture. Con nuez jus­qu’au fond du pre­mier ord, où vous tour­nez avant le pont à droite sur une piste sans is­sue jus­qu’au par­king. La ran­don­née dé­bute ici.

I né­raire : De­puis le par­king si­tué sur la mo­raine ter­mi­nale, sui­vez tout droit la piste jus­qu’à re­joindre un pe t sen er bien vi­sible. Vous évo­luez à tra­vers mo­raines et col­lines de cailloux, en sui­vant les cairns. Le sen er dis­pa­raît en­suite. Con nuez à avan­cer à tra­vers un ter­rain plat mais avec de larges ri­vières à tra­ver­ser jus­qu’à un gros bloc er­ra que coif­fé d’un cairn. Vous pou­vez éga­le­ment choi­sir de vous éloi­gner un peu plus sur la droite, où les gués sont plus nom­breux mais plus pe ts, et le che­min un peu plus ni­ve­lé. Vous re­trou­vez en­suite un che­min bien mar­qué et ba­li­sé avec des cairns qui vous em­mène plus tran­quille­ment jus­qu’au bout de la val­lée, où vous pou­vez pro­fi­ter de la vue sur la langue gla­ciaire du Dran­ga­jö­kull. Le re­tour se fait par le même che­min.

Points d’in­té­rêt : Le pa­no­ra­ma sur le gla­cier du Dran­ga­jö­kull, et une na­ture à l’état sau­vage.

19 CAS­CADES DE DYN­JAN­DI (FJALL­FOSS) 1 h / +160 m / -160 m / 1,7 km Ni­veau : fa­cile

La cas­cade de Dyn­jan­di (Fjall­foss, éga­le­ment ap­pe­lée Dyn­jan­di­foss), connue comme le « voile de la ma­riée », est l’une des plus belles des

ords de l’Ouest. De plus, elle est fa­ci­le­ment ac­ces­sible et offre une belle ba­lade, ryth­mée par plu­sieurs jo­lies chutes.

Dé­part / ar­ri­vée : De­puis Br­jáns­lae­kur (fer­ry de­puis Snae­fellsnes), pre­nez à droite la route 62 jus­qu’à Fló­ka­lun­dur, où vous tour­nez à gauche sur la route 60. Après 20 km, à l’en­trée du ord, vous pre­nez à gauche jus­qu’au par­king. De­puis Pa­treks örður, pre­nez à gauche la route 63, puis en­core à gauche sur la route 62, et en­core à gauche à l’en­trée du ord jus­qu’au par­king. Es­pace cam­ping, au pied de la cas­cade.

I né­raire : Le che­min monte sur le cô­té droit de­puis le par­king. Il est as­sez si­nueux et es­car­pé, mais fa­ci­li­té par des pierres et des marches. Vous pas­sez tour à tour à cô­té de plu­sieurs pe tes cas­cades : Bjar­foss, Hris­vaðs­foss, Gön­gu­man­na­foss, Strok­kur et Hun­da­foss. Vous ar­ri­vez après une pe te heure au pied de la cas­cade de Fjall­foss : 30 m de large au som­met, 60 au pied pour 100 m de hau­teur, un vrai voile de ma­riée ! Des­cente par le même che­min.

Points d’in­té­rêt : La ma­gni­fique cas­cade de Fjall­foss. Le cou­cher de so­leil sur le ord.

18 LE TOUR DE LA POINTE DE SVAL­VO­GAR 2 jours / +100 m / -100 m / 50 km Ni­veau : moyen

Dans la com­plexi­té des grands ords qui font face à l’At­lan que au sud d’Ísa örður, le trek cô er entre les baies de Dý­ra örður et d’Ar­narf­jörður est une échap­pée sans dif­fi­cul­té tech­nique, et rai­son­nable en du­rée. Mais fé­roce en iso­le­ment.

Dé­part / ar­ri­vée : Dé­part de­puis Þin­gey­ri, si­tué le long de la route 60, au ni­veau du Dý­ra örður. Ar­ri­vée au ha­meau d’Hrafn­sey­ri à la jonc on avec la R 60 (ré­cu­pé­ra on pos­sible en vé­hi­cule).

I né­raire : Du port de Þin­gey­ri, la piste cô ère, plein ouest, dé­passe l’émou­vant cime ère de ma­rins fran­çais avant de lon­ger le li oral. À main gauche, suc­ces­sion de val­lées en auge (fermes iso­lées). Les fa­laises se re­dressent avant la pointe du ord et le mi­nus­cule phare blanc, qui marque la fin de la pre­mière jour­née. L’en­trée dans le ord d’Ar­nar örður com­mence, plein est, ce e fois, le long du li oral, ne ement plus « ver ­ cal ». Au fur et à me­sure de la pro­gres­sion, le face­à­face avec les côtes au sud prend de l’am­pleur. Au­des­sus d’un bâ ment blanc en ruine, des op ons hors­piste perme ent de so­lides boucles vers les som­mets do­mi­nant la côte, comme le Kald­ba­kur, le point haut des Ves irðir (998 m). Plus l’on s’avance vers le fond du ord, qui abrite la cas­cade de Dyn­jan­di (Dyn­jan­di­foss), plus le dé­cou­page spec­ta­cu­laire des val­lées en vis­à­vis, au sud, monte en puis­sance. Ré­cu­pé­ra on pos­sible par vé­hi­cule à par r du ha­meau d’Hrafn­sey­ri. Ou plus loin, à la jonc on avec la R 60.

Points d’in­té­rêt : Les pay­sages dé­so­lés des pla­teaux d’al tude vers Dyn­jan­di­foss. Et plus au sud, les pay­sages qui ac­com­pagnent la route vers les fa­laises de Lá­trab­jarg.

20 LÁ­TRAB­JARG 4 h / +400 m / -400 m / 15 km Ni­veau : moyen

Ce e fa­laise est connue pour la ni­di­fi­ca on des ma­ca­reux, mais aus­si d’une mul tude d’oi­seaux comme les moue es, les guille­mots ou les pin­gouins tor­da. Mieux vaut s’y rendre en juillet. Mais le reste de l’an­née, c’est 450 m de fa­laises es­car­pées qui font face à l’océan en fu­rie, un im­pres­sion­nant spec­tacle en pers­pec ve.

Dé­part / ar­ri­vée : Dé­part du phare de Bjarg­tan­gar. De­puis Pa­treksf­jörður, pre­nez la route 62 (di­rec on Reykjavík), puis à droite la route n° 612 jus­qu’au phare. De­puis Br­jáns­lae­kur (fer­ry de­puis Snae­fellsnes), pre­nez la route 62 en di­rec on de Pa­treks örður, puis à gauche sur la route 612 jus­qu’au phare.

I né­raire : De­puis le par­king du phare de Bjarg­tan­gar, pre­nez le che­min qui monte raide jus­qu’à ce que vous re­joi­gniez les fa­laises. Con nuez en­suite le long des ro­chers en vous ar­rê­tant aux mul ples points de vue. Vous pour­rez ob­ser­ver des ma­ca­reux moines, des pin­gouins tor­da, dif­fé­rentes es­pèces de guille­mots, des ful­mars, des moue es… Le sen er est mar­qué sur plu­sieurs ki­lo­mètres, donc à vous de choi­sir entre pe te pro­me­nade ou grande ran­don­née. Le brouillard et la pluie sont fré­quents dans ce e ré­gion, ce qui per­met des am­biances com­plè­te­ment dif­fé­rentes. A en on à ne pas vous ap­pro­cher trop près de la fa­laise, elle est in­stable par en­droits car ron­gée par l’océan.

Points d’in­té­rêt : La mul tude d’oi­seaux qui nichent ici est un spec­tacle en soi. La fa­laise sur­plom­bant l’océan, point le plus oc­ci­den­tal de toute l’Is­lande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.