LES PLUS BEAUX SENTIERS ENTRE GAVARNIE ET ORDESA

Pro­po­sée par les ac­com­pa­gna­teurs en montagne et les agences de trek, la liai­son « Gavarnie­Ordesa » per­met de dé­cou­vrir les deux ver­sants, et les plus belles ba­lades du sec­teur sur une pe te se­maine.

Grands Reportages - - Sauvage Pyrénées -

GAVARNIE- ORDESA

La my­thique tra­ver­sée entre le cirque de Gavarnie et le canyon d’Ordesa, par la Brèche de Ro­land. Re­tour pos­sible par le même i né­raire ou par Bu­ja­rue­lo.

JOUR 1 Gavarnie – Re­fuge de la Brèche par l’échelle des Sar­ra­dets 4 h 30 / +1 300 m / 8,5 km

Du cime ère (1 375 m), mon­ter à l’Hos­tel­le­rie du cirque (1 580 m) par un bon sen er (va­riantes plus belles en rive gauche par le pla­teau de Bel­le­vue, ou en rive droite par le pla­teau de Pal­la et la vire des Es­pugues). Re­mon­ter tout au fond du cirque (1 758 m), en rive gauche, et gra­vir le pas­sage un peu aé­rien mais fa­cile de l’Échelle des Sar­ra­dets. Con nuer par une sé­rie de la­cets jus­qu’au ver­rou des Sar­ra­dets, puis au re­fuge (2 587 m), sur un épe­ron au mi­lieu des mo­raines et/ou des né­vés se­lon sai­son.

JOUR 2 Re­fuge des Sar­ra­dets – Re­fuge Gó­riz par la Brèche de Ro­land 4 h 30 / +400 m / -700 m / 7 km

Du re­fuge, zig­za­guer dans le né­vé prin­ci­pal ou prendre la crête de mo­raine sur la gauche qui monte di­rec­te­ment vers la brèche (2 807 m), qu’on a eint en 45 min. Comp­ter 2 h de plus et 350 m de D+/Dpour le som­met du Taillon. De la Brèche, des­cendre di­rec­te­ment via les la­piaz du Des­car­ga­dor, bi­fur­quer à gauche pour fran­chir la crête de Des­car­ga­dor (2 498 m), traverser la plaine de Fer­lus et fran­chir le col de Milla­ris (2 457 m). En­fin longue des­cente sur le re­fuge Gó­riz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.