Être ré­mu­né­ré pour ses éco­no­mies de CO , les pro­messes d’une start-up

Green Innovation - - Actualités & Innovations -

Une start-up fran­çaise, bap­ti­sée « 450 », en­tend lut­ter contre le chan­ge­ment cli­ma­tique via une ap­proche ori­gi­nale et concrète. En créant un compte CO sur le site de la so­cié­té, n’im­porte qui peut, sui­vant les in­for­ma­tions re­la­tives à ses usages et les cal­culs opé­rés par l’ou­til de la start-up, dis­po­ser d’un cré­dit CO . La quan­ti­té de CO éco­no­mi­sée grâce à ses com­por­te­ments et à ses ini­tia­tives en fa­veur d’une di­mi­nu­tion de ses émis­sions – par exemple des tra­vaux de ré­no­va­tion éner­gé­tique – ali­mente un « compte épargne CO » qui lui per­met­tra d’ob­te­nir des ré­duc­tions au­près de par­te­naires comme la SNCF, ou dont le solde pour­ra être échan­gé contre de l’ar­gent. Les par­te­naires du site s’en­gagent d’ailleurs à va­lo­ri­ser chaque ki­lo de CO éco­no­mi­sé à hau­teur de 100 eu­ros, soit deux fois plus que le prix de ra­chat en vi­gueur ac­tuel­le­ment. Afin de pré­ve­nir toute triche, des fac­tures des consom­ma­tions d’énergie sont de­man­dées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.