Vers un nou­veau type de bat­te­rie ré­vo­lu­tionnaire pour les vé­hi­cules élec­triques

Green Innovation - - Actualités & Innovations -

Des cher­cheurs de l’uni­ver­si­té de Cam­bridge, au Royaume-Uni, ont fait part de leurs avan­cées por­tant sur des bat­te­ries li­thium-air, éga­le­ment ap­pe­lées li­thium-oxy­gène. La ca­pa­ci­té théo­rique de ces bat­te­ries est en ef­fet dix fois su­pé­rieure à celle des ac­cu­mu­la­teurs li­thium-ion ac­tuel­le­ment uti­li­sés dans la plu­part des so­lu­tions de sto­ckage de l’élec­tri­ci­té. Ces bat­te­ries d’un nou­veau genre convien­draient donc par­fai­te­ment pour les vé­hi­cules élec­triques puis­qu’elles per­met­traient des tra­jets de plus de 600 km par charge, le tout avec un poids cinq fois moins im­por­tant que celles ac­tuel­le­ment sur le mar­ché. Quand on sait que les bat­te­ries de la Mo­del S du construc­teur Tes­la pèsent plus de 700 kg, on com­prend l’in­té­rêt de ce der­nier point. Les cher­cheurs de l’uni­ver­si­té bri­tan­nique sont par­ve­nus à sur­mon­ter cer­taines dif­fi­cul­tés que pré­sen­tait cette tech­no­lo­gie, no­tam­ment un manque d’ef­fi­cience et de sta­bi­li­té. Or, en uti­li­sant des élec­trodes très po­reuses en car­bone et des sub­stances per­met­tant d’al­té­rer les ré­ac­tions chi­miques de la bat­te­rie, ils ont pu li­mi­ter ces dé­fauts. L’équipe de re­cherche de­meure tou­te­fois pru­dente puis­qu’elle es­time qu’au moins dix an­nées se­ront en­core né­ces­saires avant que des bat­te­ries li­thium-air puissent être com­mer­cia­li­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.