La cre­vette mante pour­rait ins­pi­rer les or­di­na­teurs du fu­tur

Green Innovation - - Actualités & Innovations -

Des cher­cheurs de l’uni­ver­si­té de Bris­tol, au Royau­meU­ni, veulent mettre à pro­fit les ex­cep­tion­nelles qua­li­tés de la cre­vette mante dont ils ont per­cé les mys­tères. Les cher­cheurs bri­tan­niques viennent de mon­trer que cet ar­thro­pode pré­sente, en sus d’une vi­sion ex­cep­tion­nelle, la ca­pa­ci­té de po­la­ri­ser lui-même la lu­mière afin de com­mu­ni­quer avec ses congé­nères. Or il po­la­ri­se­rait la lu­mière avec une tech­nique bien plus éla­bo­rée que ce que la tech­no­lo­gie per­met au­jourd’hui. En ef­fet, consti­tués de plu­sieurs couches conte­nant des vé­si­cules de forme ovoïde, les sys­tèmes op­tiques de la cre­vette mante ont l’avan­tage d’être ex­cep­tion­nel­le­ment fins, jus­qu’à 500 fois moins épais que les pro­cé­dés uti­li­sés dans les lec­teurs DVD par exemple. Pour les cher­cheurs qui ont pu­blié l’étude, ces struc­tures op­tiques ul­tra­minces pour­raient ins­pi­rer l’in­dus­trie, no­tam­ment pour la fabrication de puces pho­to­niques, des com­po­sants uti­li­sant la lu­mière pour trans­mettre l’in­for­ma­tion, qui de­vraient amé­lio­rer consi­dé­ra­ble­ment la ra­pi­di­té des or­di­na­teurs du fu­tur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.