RÉ­VÈLE LES MER­VEILLES DE L’OCÉAN

En­tre­tien avec JEAN-MICHEL COUS­TEAU À l’oc­ca­sion de son nou­veau film pro­duit par les frères Man­tel­lo.

Green Innovation - - Cinéma, Livres & Développement Durable -

Green In­no­va­tion. À quand re­monte l’idée de ce film, éblouis­sant de beau­té ? Jean-Michel Cous­teau. Ce­la fait trois ans que j’ai com­men­cé ce film, ce fut donc un long che­mi­ne­ment ! Nous sommes al­lés à 53 en­droits dif­fé­rents afin de « cou­vrir » la ma­jo­ri­té des océans. Il nous sem­blait es­sen­tiel de don­ner une vi­sion glo­bale des 71 % de la pla­nète. Green In­no­va­tion. De com­bien d’heures de tour­nage dis­po­sez-vous pour le mon­tage d’Odys­sea ? Jean-Michel Cous­teau. Nous avons cent heures de rushs, pour réa­li­ser un long- mé­trage de quatre-vingt-dix mi­nutes ! La mu­sique est adap­tée à cha­cune des sé­quences par un mu­si­cien ta­len­tueux. Pour moi, cette ren­contre ar­tis­tique est un plai­sir très par­ti­cu­lier. Le mon­tage et la qua­li­té de la nar­ra­tion prennent eux aus­si une place pri­mor­diale. Green In­no­va­tion. Vos deux en­fants ont par­ti­ci­pé à cette ex­pé­di­tion… Jean-Michel Cous­teau. Oui, et ils n’y étaient pas obli­gés ; ils ont sou­hai­té faire par­tie de cette aven­ture du fait de leur pas

sion pour l’en­vi­ron­ne­ment. Green In­no­va­tion. Quelle est votre prin­ci­pale am­bi­tion à tra­vers ? Jean-Michel Cous­teau. D’abord, que le pu­blic réa­lise que l’on dé­pend tous des océans pour la qua­li­té de notre vie ! En­suite, que ce même pu­blic soit fas­ci­né par l’océan et qu’il ait en­vie de le pro­té­ger. Comment vou­lez-vous que les gens pro­tègent ce qu’ils ne connaissent pas ? Green In­no­va­tion. Les spec­ta­teurs vous dé­couvrent dans une « danse » avec les re­quins. Étiez-vous pro­té­gé ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.