En 2020, l’île de Ma­rie-Ga­lante se­ra au­to­nome en éner­gie re­nou­ve­lable

Green Innovation - - Sommaire -

Pre­mier pro­duc­teur fran­çais d’éner­gie 100 % re­nou­ve­lable, CNR a pré­sen­té à la COP22 son pro­jet in­no­vant de tran­si­tion éner­gé­tique pour faire de Ma­rie-Ga­lante une île au­to­nome en élec­tri­ci­té, avec une pro­duc­tion ex­clu­si­ve­ment re­nou­ve­lable. Un pro­jet fait avec et pour les ter­ri­toires, la com­mu­nau­té de com­munes de Ma­rie-Ga­lante en l’oc­cur­rence. Vé­ri­table perle des An­tilles, Ma­rie-Ga­lante va de­ve­nir plus pa­ra­di­siaque qu’elle ne l’est dé­jà pour ses 11 000 ha­bi­tants et les tou­ristes. CNR (Com­pa­gnie Na­tio­nale du Rhône), pre­mier pro­duc­teur fran­çais d’éner­gie 100% re­nou­ve­lable, va rendre l’île com­plè­te­ment au­to­nome grâce à un «mix élec­trique» to­ta­le­ment re­nou­ve­lable tout en dé­ve­lop­pant la mo­bi­li­té élec­trique dé­car­bo­née. En 2020, elle n’au­ra plus à im­por­ter d’élec­tri­ci­té alors qu’au­jourd’hui plus des deux tiers de ses be­soins sont cou­verts par de l’élec­tri­ci­té à plus de 85 % car­bo­née pro­duite dans des cen­trales ther­miques en Gua­de­loupe et ache­mi­née par un câble sous-ma­rin. Éli­sa­beth Ay­rault, pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale de CNR, a pré­sen­té ce pro­jet le 14 no­vembre à la COP22 à Mar­ra­kech. Elle est in­ter­ve­nue lors de la confé­rence «Éner­gie pour les îles» or­ga­ni­sée par la di­rec­tion gé­né­rale de l’éner­gie de la Com­mis­sion eu­ro­péenne, par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sée par cette ex­pé­ri­men­ta­tion qui pour­rait ser­vir de mo­dèle pour la tran­si­tion éner­gé­tique des ter­ri­toires in­su­laires en Eu­rope et dans les Ca­raïbes.

UN ENJEU CLÉ : ÉQUI­LI­BRER PAR­FAI­TE­MENT PRO­DUC­TION 100 % RE­NOU­VE­LABLE ET CON­SOM­MA­TION

En France, la loi sur la tran­si­tion éner­gé­tique pour la crois­sance verte a dé­fi­ni un ob­jec­tif d’au­to­no­mie pour les dé­par­te­ments d’outre-mer à l’ho­ri­zon de 2030. Mais, à Ma­rie-Ga­lante, tout se­ra en place avec dix ans d’avance. En ef­fet, le mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment, de l’Éner­gie et de la Mer ain­si que le mi­nis­tère du Lo­ge­ment et de l’Ha­bi­tat du­rable ont lan­cé en mars der­nier plu­sieurs pro­jets de « dé­mons­tra­teur in­dus­triel pour la ville du­rable ». « Notre pro­jet est le seul à avoir été sé­lec­tion­né pour un ter­ri­toire in­su­laire, ex­plique Vincent Pi­ron, di­rec­teur de pro­jets EnR et smart grid à CNR. Pour le vo­let éner­gie et mo­bi­li­té élec­trique que nous pi­lo­tons, nous avons consti­tué un par­te­na­riat avec la com­mu­nau­té de com­munes de Ma­rie-Ga­lante et le ca­bi­net Ma­ryse Cop­pet. Il en ré­sulte un pro­jet dou­ble­ment in­no­vant, d’abord en termes de gou­ver­nance, grâce à ce par­te­na­riat pu­blic-pri­vé, et en­suite sur le plan tech­no­lo­gique. Le photovoltaïque et l’éo­lien sont des éner­gies va­riables sou­mises à l’aléa mé­téo­ro­lo­gique. Quand il y au­ra du soleil, nous pro­dui­rons plus d’éner­gie que nous n’en consom­me­rons. Nous al­lons la sto­cker dans des bat­te­ries en pro­dui­sant de l’hy­dro­gène vert qui, en pé­riode de forte con­som­ma­tion et de faible pro­duc­tion, se­ra re­con­ver­ti en élec­tri­ci­té par une pile à com­bus­tible. L’enjeu clé consiste à équi­li­brer par­fai­te­ment la pro­duc­tion 100% EnR et la con­som­ma­tion. Nous met­trons ain­si en oeuvre un sys­tème d’in­for­ma­tion, une “cen­trale vir­tuelle”, ca­pable de gé­rer les flux d’élec­tri­ci­té né­ces­saires à la sé­cu­ri­té de fonc­tion­ne­ment d’un ré­seau élec­trique in­tel­li­gent. »

UN LA­BO­RA­TOIRE DES ÉNER­GIES DU FU­TUR

Ac­teur en­ga­gé dans la tran­si­tion éner­gé­tique au ser­vice des ter­ri­toires, CNR a pris neuf en­ga­ge­ments juste avant la COP21 : for­mer les consom’ac­teurs de de­main, as­so­cier les ci­toyens à ses pro­jets, être un la­bo­ra­toire des éner­gies du fu­tur, par­ta­ger son mo­dèle en France et à l’international… Un an plus tard, elle a bien avan­cé dans leur réa­li­sa­tion et ce pro­jet de dé­mons­tra­teur en est un exemple. « Nous al­lons faire la démonstration que nous pou­vons at­teindre ces ob­jec­tifs d’au­to­no­mie éner­gé­tique grâce aux nou­velles tech­no­lo­gies propres et à des coûts très com­pé­ti­tifs par rap­port aux éner­gies pol­luantes, ajoute Vincent Pi­ron. Ma­rie-Ga­lante est un la­bo­ra­toire et nous en fe­rons un mo­dèle re­pro­duc­tible dans d’autres îles. La loi sur la tran­si­tion éner­gé­tique et l’uti­li­sa­tion des tech­no­lo­gies propres four­nissent l’op­por­tu­ni­té de dé­mon­trer que le chan­ge­ment cli­ma­tique n’est pas une fa­ta­li­té. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.