Avec son pro­gramme ReS­tart, Tar­kett se place en exemple de l’éco­no­mie cir­cu­laire

Green Innovation - - Sommaire -

Lea­der mon­dial des so­lu­tions in­no­vantes de re­vê­te­ments de sol et de sur­faces spor­tives, le groupe Tar­kett s’en­gage vers une dy­na­mique éco­res­pon­sable tou­jours plus pous­sée. Der­nière ini­tia­tive en date, l’amé­lio­ra­tion de son pro­gramme ReS­tart, vi­sant à faire en­trer plei­ne­ment le groupe dans une dé­marche d’éco­no­mie cir­cu­laire abou­tie. Dé­jà en­ga­gé dans la pro­mo­tion de sols éco­lo­giques et à très faible im­pact sa­ni­taire, Tar­kett veut faire siens les prin­cipes du Cradle to Cradle mis en avant dans le cadre des me­sures vi­sant à as­su­rer un mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment plus res­pec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment tout en of­frant des so­lu­tions éco­no­miques. De fait, la réuti­li­sa­tion des ma­té­riaux et la ges­tion des dé­chets sont une pré­oc­cu­pa­tion ma­jeure pour la pré­ser­va­tion de la pla­nète. Bien conscient de cet enjeu, le groupe Tar­kett s’in­ves­tit dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie cir­cu­laire. Pour ce­la, il veille dans un pre­mier temps à fa­bri­quer des pro­duits éco­con­çus, de telle sorte que chaque ma­té­riau puisse être fa­ci­le­ment re­trai­té et réuti­li­sé pour en créer de nou­veaux. De­puis 1996, Tar­kett pro­pose par ailleurs la col­lecte et le re­cy­clage de chutes de pose de re­vê­te­ments PVC dans dif­fé­rents pays, et plus ré­cem­ment du li­no­léum.

UNE DÉ­MARCHE GLO­BALE EN PAR­TE­NA­RIAT AVEC VEO­LIA

Cette dé­marche glo­bale et am­bi­tieuse de Cradle to Cradle se ma­ni­feste par­ti­cu­liè­re­ment dans le pro­gramme ReS­tart mis en place de­puis 2010. Il s’agit d’une fi­lière de col­lecte et de va­lo­ri­sa­tion des re­vê­te­ments de sol dans le cadre du­quel Tar­kett est as­so­cié à Veo­lia, qui as­sure la col­lecte et le tri des chutes de pose de re­vê­te­ments de sol souples au­près des pro­fes­sion­nels du bâ­ti­ment, clients de Tar­kett. Les dé­chets sont en­suite re­cy­clés et va­lo­ri­sés par Tar­kett dans de nou­veaux pro­duits et le cycle re­prend : une ap­pli­ca­tion sans faute du prin­cipe de l’éco­no­mie cir­cu­laire. Cette sy­ner­gie entre deux groupes ma­jeurs est d’au­tant plus per­ti­nente que Tar­kett comme Veo­lia sont membres du ré­seau Éco­no­mie cir­cu­laire 100 de la Fon­da­tion El­len McAr­thur, au sein du­quel les deux sociétés sont en­ga­gées dans de nom­breux pro­jets et échanges afin de pro­mou­voir le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie cir­cu­laire à l’échelle mon­diale.

UN ATOUT ÉCO­LO­GIQUE ET ÉCO­NO­MIQUE

En 2015, pour al­ler plus loin, Tar­kett a adap­té ReS­tart pour pro­po­ser un ser­vice de re­cy­clage plus com­pé­ti­tif et com­plet pour les ac­teurs du bâ­ti­ment. Der­rière cette ini­tia­tive, le groupe am­bi­tionne de mul­ti­plier par cinq à l’ho­ri­zon 2020 les vo­lumes de chutes de re­vê­te­ments de sol col­lec­tés et va­lo­ri­sés sur le mar­ché fran­çais. Un enjeu d’au­tant plus im­por­tant que la ré­gle­men­ta­tion eu­ro­péenne de 2020 im­po­se­ra un re­cy­clage de 70% des dé­chets de chan­tier. Avec ReS­tart, Tar­kett a donc pris une lon­gueur d’avance qu’il en­tend pro­lon­ger, com­plé­ter et sur­tout amé­lio­rer. Pour les ter­ri­toires concer­nés, cette dé­marche fait sens et per­met de trou­ver des dé­bou­chés éco­no­miques ap­pré­ciables. C’est no­tam­ment le cas au Luxem­bourg, où Tar­kett dis­pose d’une usine de re­cy­clage, à proxi­mi­té de la pla­te­forme de re­grou­pe­ment Veo­lia à Mai­zières-lès-Metz, per­met­tant de bé­né­fi­cier des sy­ner­gies ré­gio­nales et ter­ri­to­riales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.