VIN­CI Energies dé­ve­loppe la tran­si­tion éner­gé­tique

Green Innovation - - Dossier Special - EN­TRE­TIEN AVEC LYDIA BABACI-VIC­TOR Propos recueillis par Ma­rie Cor­net-Ash­by

Green In­no­va­tion. VIN­CI Energies se po­si­tionne en fa­veur des en­tre­prises, mais aus­si des col­lec­ti­vi­tés pu­bliques dans un monde en mu­ta­tion…

Lydia Babaci-Vic­tor. En ef­fet, le monde est de­ve­nu de plus en plus com­plexe puisque nous sommes au coeur d’une révolution in­dus­trielle, éner­gé­tique et po­li­tique qui mo­di­fie en pro­fon­deur nos fa­çons de vivre et de tra­vailler ! La troi­sième révolution in­dus­trielle est bien sûr le nu­mé­rique. Et nous en ren­for­çons chaque jour la puis­sance par la da­ta. La ma­tu­ri­té des nou­velles tech­no­lo­gies rend la trans­for­ma­tion des mé­tiers de nos clients pos­sible et voire même in­dis­pen­sable ! La deuxième révolution est éner­gé­tique avec un en­ga­ge­ment vers une tran­si­tion éner­gé­tique im­por­tante…la de­mande éner­gé­tique de­vant aug­men­ter d’un tiers d’ici 2040. Et la mis­sion de VIN­CI Energies c’est d’ac­com­pa­gner nos clients, no­tam­ment les col­lec­ti­vi­tés pu­bliques, dans cette triple révolution… ce qui consti­tue un beau chal­lenge !

Green In­no­va­tion. Quelles sont les so­lu­tions pro­po­sées à vos clients dans l’ac­com­pa­gne­ment des tran­si­tions éner­gé­tiques et nu­mé­riques ? Qu’en est-il pour les ter­ri­toires en par­ti­cu­lier?

Lydia Babaci-Vic­tor. Nous sommes un ca­ta­ly­seur d’in­no­va­tion pour ac­cé­lé­rer la trans­for­ma­tion de nos clients dans leur tran­si­tion éner­gé­tique et leur trans­for­ma­tion di­gi­tale. Face à ces deux dé­fis, nous leur ap­por­tons notre ex­per­tise et des so­lu­tions dans des do­maines: in­fra­struc­tures à l’éner­gie et à la ville, in­dus­trie, ré­seaux de com­mu­ni­ca­tion et offre de ser­vice IT. Par ailleurs, nous les met­tons en lien avec tout l’éco­sys­tème de l’in­no­va­tion qui ap­porte des briques d’offre d’ex­per­tises com­plé­men­taires aux nôtres. À titre d’exemple, nous tra­vaillons par exemple au­jourd’hui avec une col­lec­ti­vi­té pu­blique pour la main­te­nance pré­dic­tive de leur ré­seau d’éclai­rage pu­blic grâce à l’ex­per­tise croi­sée de nos équipes in­ternes et d’une star­tup par­te­naire. C’est en in­té­grant les pos­si­bi­li­tés of­fertes et les usages qui naissent des nou­velles tech-

La nou­velle Mai­son du Port, siège de l’ad­mi­nis­tra­tion­por­tuaire de la ville d’An­vers, sur la­quelle les com­pé­tences de Ce­ge­lec (fi­liale de VIN­CI Energies) ont été mises à pro­fit pour l’ins­tal­la­tion (entre autres) de 16 groupes de trai­te­ment d’air, 1 700 m² de chauf­fage sol, 121 swirls (poutres rondes froides), 145 poutres froides, 264 ra­dia­teurs, 3 chau­dières de 710 kW, une pompe à cha­leur de type beo de 300 kW, ou en­core une ma­chine fri­go­ri­fique de 1 335 kW. (© Za­ha Ha­did Ar­chi­tects)

no­lo­gies, et en co-construi­sant les so­lu­tions avec nos clients, que nous pou­vons mieux ré­pondre au mieux à leurs at­tentes. VIN­CI Energies est un in­té­gra­teur, pré­sent sur toute la chaîne de va­leur de la concep­tion à la main­te­nance, en pas­sant par la réa­li­sa­tion et l’ex­ploi­ta­tion. VIN­CI Energies est un groupe de 1600 en­tre­prises ré­par­ties dans 52 pays, au plus près des ter­ri­toires. Cette connais­sance fine des ter­ri­toires, al­liée à la puis­sance d’un Groupe de plus de 10 mil­liards d’eu­ros de chiffre d’af­faires, est une de nos grandes forces. Ain­si, nous ac­com­pa­gnons nos clients se­lon la convic­tion que chaque ter­ri­toire est unique, que les uti­li­sa­teurs doivent être au coeur de la dé­marche et que notre ap­proche doit-être prag­ma­tique et tech­no­lo­gi­que­ment ag­nos­tique. Il s’agit de co-construire les so­lu­tions idéales en les adap­tant à chaque si­tua­tion spé­ci­fique et avec vi­sion cen­trée sur l’uti­li­sa­teur. C’est pour­quoi nous met­tons au ser­vice de nos clients, pu­blics et pri­vés, des ap­proches mé­tho­do­lo­giques in­no­vantes comme le De­si­gn thin­king.

Green In­no­va­tion. En 2017, il est ques­tion d’in­no­va­tion col­lec­tive …

Lydia Babaci-Vic­tor. Notre dis­po­si­tif d’in­no­va­tion s’ins­crit dans la né­ces­si­té de va­lo­ri­ser les pro­ces­sus d’in­no­va­tion col­lec­tive pour construire notre ave­nir. L’in­tel­li­gence col­lec­tive est dé­sor­mais au coeur de l’in­no­va­tion, elle doit nous per­mettre d’in­ven­ter nos offres et nos bu­si­ness mo­dels de de­main et d’in­no­ver plus vite. Et l’in­no­va­tion col­lec­tive est ins­crite dans l’ADN de notre groupe de­puis sa créa­tion avec plus de 1 000 clubs thé­ma­tiques et de très nom­breux GREP (groupe de ré­flexion) ras­semblent nos col­la­bo­ra­teurs au sein de la di­rec­tion de l’in­no­va­tion, nous ac­cé­lé­rons cette trans­for­ma­tion par l’or­ga­ni­sa­tion d’évè­ne­ments comme le Ha­cka­thon et le sa­lon Vi­va­tech­no­lo­gy 2017. En termes de chiffres dans ce do­maine : 1 600 en­tre­prises in­novent chaque jour avec nos clients, et pas moins de 500 col­la­bo­ra­teurs se­ront pré­sents à Vi­va­tech­no­lo­gy sur notre Lab pour ren­con­trer 32 star­tups sé­lec­tion­nées par­mi les quelques 250 qui ont ré­pon­dues à nos chal­lenges !

Lydia Babaci-Vic­tor est di­rec­trice du Dé­ve­lop­pe­ment et de l’in­no­va­tion chez VIN­CI Energies. (© VIN­CI Energies)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.