L’Avere-France : pré­sen­ta­tion, ac­tions et pers­pec­tives

Fon­dée en 1978 sous l’im­pul­sion de la Com­mis­sion eu­ro­péenne, l’Avere-France est au­jourd’hui l’as­so­cia­tion pro­fes­sion­nelle de ré­fé­rence sur la mo­bi­li­té élec­trique en France. Re­pré­sen­tant la fi­lière dans son en­semble, l’as­so­cia­tion ras­semble un éco­sys­tème d

Green Innovation - - Transports & Mobilites Durables - Par Jo­ce­lyne Boul­let

La pre­mière mis­sion de l’Ave­reF­rance est de fé­dé­rer et pro­mou­voir la fi­lière de la mo­bi­li­té élec­trique. Vé­ri­table porte-éten­dard du sec­teur, son rôle est aus­si bien na­tio­nal que ré­gio­nal. Aus­si, l’Avere-France, re­pré­sente ses adhérents au­près des pou­voirs pu­blics. Elle fa­vo­rise et pro­meut l’ac­qui­si­tion et l’uti­li­sa­tion de vé­hi­cules élec­triques et hy­brides, coeur du sec­teur de la mo­bi­li­té élec­trique. De plus, l’Avere-France a pour but de sti­mu­ler et d’ac­com­pa­gner le dé­ploie­ment de la mo­bi­li­té élec­trique sur l’en­semble du ter­ri­toire, tant au ni­veau pu­blic (col­lec­ti­vi­tés lo­cales) qu’au ni­veau pro­fes­sion­nel (en­tre­prises). Les ac­tions me­nées par l’Avere-France sont nom­breuses. En ef­fet, elle ef­fec­tue une veille de chaque instant du sec­teur de la mo­bi­li­té élec­trique et en as­sure la pro­mo­tion : ani­ma­tion des ré­seaux so­ciaux, re­la­tions presse, cam­pagnes et opé­ra­tions de com­mu­ni­ca­tion grou­pées. La com­mu­ni­ca­tion évé­ne­men­tielle n’est pas en reste, tant s’en faut. L’Avere-France as­sure l’or­ga­ni­sa­tion de pe­tits dé­jeu­ners thé­ma­tiques, une pré­sence sur les sa­lons (lo­ca­tion de stands com­muns pour ses adhérents), les congrès, les confé­rences ou en­core lors de jour­nées-ex­po­si­tions ré­gio­nales de­puis 2014 afin de créer des sy­ner­gies dans un but de dé­ploie­ment et d’har­mo­ni­sa­tion des mes­sages. À ce jour, l’Avere-France compte dix as­so­cia­tions ré­gio­nales cou­vrant la qua­si-to­ta­li­té du ter­ri­toire : Al­sace Mo­bi­li­té élec­trique, Avere Mi­di-Py­ré­nées, Avere Nord-Pasde-Ca­lais, Avere Au­vergne Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté Mo­bi­li­té élec­trique, Ci­te­lec, Lor­raine Mo­bi­li­té élec­trique, Mo­bi­li­té élec­trique Cham­pa­gneAr­denne, Nor­man­die Mo­bi­li­té élec­trique, Nou­velle Aqui­taine Mo­bi­li­té élec­trique.

Le dis­po­si­tif AD­VE­NIR

Ce pro­gramme a été ini­tié par l’Ave­reF­rance et per­met un fi­nan­ce­ment des bornes de re­charge pri­vées par les Cer­ti­fi­cats d’Éco­no­mie d’Éner­gie (CEE), en par­te­na­riat avec l’ADEME, EDF, EcoCO2

L’Avere-France est au­jourd’hui l’as­so­cia­tion pro­fes­sion­nelle de ré­fé­rence sur la mo­bi­li­té élec­trique en France.

et l’État. Il a été of­fi­cia­li­sé le 10 fé­vrier der­nier par la si­gna­ture d’une conven­tion en pré­sence de Sé­go­lène Royal. Son ob­jec­tif est simple : of­frir un fi­nan­ce­ment aux points de re­charge pri­vés dans les par­kings d’en­tre­prises et dans les im­meubles col­lec­tifs. Avec ce pro­gramme, les par­te­naires en­tendent le­ver les freins au dé­ve­lop­pe­ment de la mo­bi­li­té élec­trique en don­nant aux uti­li­sa­teurs l’ac­cès à un point de re­charge prin­ci­pal, que ce soit au do­mi­cile ou sur leur lieu de tra­vail. Cette ini­tia­tive s’ins­crit en com­plé­ment du cré­dit d’im­pôt de 30% sur l’ac­qui­si­tion de sys­tèmes de charge pour les par­ti­cu­liers. Elle vient éga­le­ment com­plé­ter l’ins­tal­la­tion des bornes de re­charge ou­vertes au pu­blic par les col­lec­ti­vi­tés bé­né­fi­ciaires du dis­po­si­tif ADEME ain­si que les opé­ra­teurs de di­men­sion na­tio­nale. Ce dis­po­si­tif a pour am­bi­tion de per­mettre une dé­mo­cra­ti­sa­tion ra­pide des points de re­charge pri­vés avec un ob­jec­tif chif­fré de 12 000 points de re­charge pour vé­hi­cules élec­triques et hy­brides d’ici mi-2018. Cô­té chiffres, la prime AD­VE­NIR vient cou­vrir les coûts de four­ni­ture et d’ins­tal­la­tion de points de re­charge à hau­teur de 40% pour les en­tre­prises et les per­sonnes pu­bliques et 50 % pour le ré­si­den­tiel col­lec­tif. Un mon­tant maxi­mal d’aide ver­sée a été fixé pour chaque cible vi­sée par le pro­gramme AD­VE­NIR. En­fin, le pla­fond de la prime pour­ra être aug­men­té de 360€ pour les offres d’ins­tal­la­tion de points de re­charge qui com­prennent un pi­lo­tage éner­gé­tique de la re­charge. Sont concer­nés les points de re­charge ins­tal­lés sur le parking d’une en­tre­prise ou d’une per­sonne pu­blique, ac­ces­sibles aux sa­la­riés et aux flottes ; mais aus­si les points de re­charge ac­ces­sibles au pu­blic ins­tal­lés sur des espaces pri­vés (par­kings de bâ­ti­ments com­mer­ciaux, ser­vices pu­blics, parking en ou­vrage…) ; en­fin, les points de re­charge ins­tal­lés en ha­bi­tat col­lec­tif, in­di­vi­duel ou col­lec­tif, par les par­ti­cu­liers, les bailleurs so­ciaux, les syn­dics ou les pro­prié­taires pri­vés. À no­ter qu’un ca­hier des charges tech­nique doit être res­pec­té pour pou­voir bé­né­fi­cier de la sub­ven­tion.

Les évè­ne­ments or­ga­ni­sés

L’Avere-France par­ti­cipe à un bon nombre d’évé­ne­ments pro­fes­sion­nels (sa­lons, congrès, etc.) et or­ga­nise des confé­rences : le Sa­lon International de l’au­to­mo­bile à Mo­na­co, le Sa­lon Be­po­si­tive (éner­gies re­nou­ve­lables), le Sym­po­sium du vé­hi­cule élec­trique, le Sa­lon de la co­pro­prié­té ou en­core le Sa­lon des Maires. Le pro­chain grand ren­dez-vous de l’Avere-France est à Stutt­gart, à l’EVS 30, un sym­po­sium international des vé­hi­cules élec­triques. L’Avere-France bé­né­fi­cie­ra à cette oc­ca­sion d’un stand mu­tua­li­sé avec plu­sieurs de ses adhérents : IFP Éner­gies Nou­velles (ins­ti­tut de re­cherche et de for­ma­tion), Gi­reve (pla­te­forme d’in­ter­opé­ra­bi­li­té), Clem (opé­ra­teur de charge et de mo­bi­li­té), Parkn­plug (ins­tal­la­teur) et Nexans (équi­pe­men­tier). Re­pré­sen­ta­tif de la mo­bi­li­té élec­trique en France, le stand a ob­te­nu la la­bel­li­sa­tion « Pa­villon France ». En pa­ral­lèle, l’Avere-France pré­sen­te­ra deux « pa­pers » : le pre­mier ex­po­se­ra les ré­sul­tats d’une étude faite en 2016 sur le thème « les Fran­çais, la mo­bi­li­té et les vé­hi­cules élec­triques ». Ces ré­sul­tats ont per­mis de mieux connaître les ha­bi­tudes des Fran­çais en ma­tière de dé­pla­ce­ment, leur per­cep­tion des vé­hi­cules élec­triques et les freins. Un com­pa­ra­tif avec celle réa­li­sée en 2014 per­met de voir l’évo­lu­tion des ha­bi­tudes et des mentalités ; le se­cond dé­mon­tre­ra l’im­por­tance des sou­tiens et des in­ci­ta­tions politiques, qu’ils soient na­tio­naux ou ré­gio­naux, dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’élec­tro­mo­bi­li­té en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.