La Chine, lea­der mon­dial du photovoltaïque

Ces der­nières an­nées, on as­siste à un ef­fort constant de la part de la Chine pour ré­duire sa dé­pen­dance au char­bon et au pé­trole étran­ger. Au­pa­ra­vant, le pays n’uti­li­sait l’éner­gie so­laire que pour ali­men­ter en élec­tri­ci­té les zones ru­rales éloi­gnées, non

Green Innovation - - Sommaire - Par Jour­na­liste spé­cia­li­sé Fré­dé­ric Mel­tone

Pour ac­cé­lé­rer la réa­li­sa­tion de son plan na­tio­nal, fai­sant suite à la COP21, la Chine a d’abord in­ves­ti 65 mil­liards de dol­lars dans la réa­li­sa­tion de pro­jets con­cer­nant des éner­gies re­nou­ve­lables ; elle pré­voit éga­le­ment de dé­pen­ser en­vi­ron 475 mil­liards de plus dans ce sec­teur, avec pour ob­jec­tif d’ap­puyer 20% de sa con­som­ma­tion éner­gé­tique to­tale sur des éner­gies re­nou­ve­lables. En 2012, la Chine se his­sait au rang de lea­der mon­dial de la pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té « verte » ; en 2014, elle ar­ri­vait en tête de liste pour le dé­ve­lop­pe­ment de sa pro­duc­tion hy­dro­élec­trique ain­si que pour la sur­face oc­cu­pée par des cap­teurs pho­to­vol­taïques. En dix ans, le taux moyen an­nuel de crois­sance dans ce do­maine dé­passe 174 % ! En 2016, l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie a es­ti­mé que la Chine avait por­té sa puis­sance éner­gé­tique to­tale à 78,07 GWc (gi­ga­watts crête), ce qui re­pré­sente 26 % du to­tal mon­dial, se clas­sant ain­si bien avant le Ja­pon, l’Al­le­magne et les États-Unis. De­puis qu’elle est de­ve­nue le plus im­por­tant pro­duc­teur de pan­neaux so­laires pho­to­vol­taïques dans le monde (70 % du parc mon­dial, en 2015), ses six pro­duc­teurs ma­jeurs dans ce do­maine valent plus de 15 mil­liards de dol­lars : Tri­na So­lar, Jin­ko So­lar, Ca­na­dian So­lar, JA So­lar, Yin­gli Green Ener­gy, Re­ne­so­la. Quatre autres four­nis­seurs se sont ajou­tés à cette liste ces der­nières an­nées. La Chine continue à bé­né­fi­cier de la de­mande mon­diale en ma­tière de pan­neaux pho­to­vol­taïques; elle ex­porte dé­jà l’équi­valent de 22 GW, soit 62 % de sa pro­duc­tion.

Le dé­ve­lop­pe­ment spec­ta­cu­laire du photovoltaïque

De­puis 2013, le gou­ver­ne­ment chi­nois a en­tre­pris un chan­tier co­los­sal dans la ré­gion de Qin­ghai pour y éta­blir la plus im­por­tante cen­trale so­laire du monde. Une fois ce pro­jet ter­mi­né et opé­ra­tion­nel, la Chine de­vien­dra le lea­der mon­dial de l’éner­gie re­nou­ve­lable. La struc­ture de ce pro­jet couvre une

sur­face de 27 km² et d’autres ex­ten­sions doivent lui être ajou­tées. L’en­semble, qui a dé­jà coû­té la somme de 721,3 mil­lions de dol­lars à la Chine, pré­sen­te­ra une ca­pa­ci­té de puis­sance élec­trique de 850 MW (ce qui pour­rait ali­men­ter 200000 foyers en éner­gie). Cette réa­li­sa­tion à grande échelle fait par­tie de la nou­velle po­li­tique en­vi­ron­ne­men­tale chi­noise. Dans le même ordre d’idées, le gou­ver­ne­ment chi­nois a an­nu­lé ré­cem­ment la construc­tion de plus d’une cen­taine de cen­trales à char­bon. L’an­née der­nière, il an­non­çait l’ins­tal­la­tion de plu­sieurs cen­trales so­laires pho­to­vol­taïques de puis­sance ma­jeure, se­lon trois concepts dif­fé­rents : le pre­mier re­pose sur l’in­té­gra­tion dans un en­vi­ron­ne­ment ur­bain, le se­cond sur l’ins­tal­la­tion dans les dé­serts et le troi­sième se­ra axé sur la fo­ca­li­sa­tion du rayon­ne­ment. En mai der­nier, avec la mise en ser­vice de la plus vaste ins­tal­la­tion photovoltaïque flot­tante du globe (160 000 pan­neaux so­laires d’une puis­sance to­tale de 40 MW), si­tuée dans la pro­vince d’An­hui, la Chine a toutes les chances d’at­teindre son ob­jec­tif de com­bler d’ici à 2020 jus­qu’à 20% de ses dé­penses éner­gé­tiques. Ain­si, la part du char­bon de­vrait pas­ser de 65 % (sta­tis­tiques de 2015) à 55% ou moins en 2020. Ac­tuel­le­ment, grâce au res­pect de la po­li­tique in­dus­trielle ri­gou­reuse pré­va­lant dans ce sec­teur, les en­tre­pre­neurs chi­nois se classent au pre­mier rang du mar­ché mon­dial de la pro­duc­tion de pan­neaux so­laires. Les trois cen­trales pho­to­vol­taïques en ac­ti­vi­té les plus im­por­tantes de Chine sont les sui­vantes : Yang­ba­jing (20 W), Shi­gatse (bien­tôt 20 MW) et Nga­ri (10 MW). Pour ré­pondre à la forte de­mande en ma­té­riel photovoltaïque, la Chine re­cherche constam­ment des ex­perts spé­cia­li­sés dans ce do­maine et achète des équi­pe­ments de pro­duc­tion en­core plus so­phis­ti­qués ; elle a éga­le­ment dû aug­men­ter no­ta­ble­ment sa ré­serve de po­ly­si­li­cium.

Quelles aides pu­bliques ap­puient le dos­sier de l’éner­gie so­laire ?

La Chine re­çoit plu­sieurs aides pu­bliques pour sou­te­nir sa dé­marche éco-éner­gé­tique.

Tout d’abord, les pro­grammes na­tio­naux, qui concernent la re­cherche ap­pli­quée et fon­da­men­tale ; puis le sou­tien fi­nan­cier ac­cor­dé aux pro­jets d’ins­tal­la­tion de cen­trales so­laires ain­si qu’au dé­ve­lop­pe­ment du ré­seau élec­trique. Plu­sieurs de ces sub­ven­tions sont ac­cor­dées aux en­tre­prises oeu­vrant dans le sec­teur photovoltaïque, comme les aides qui pro­viennent des gou­ver­ne­ments lo­caux et l’ap­pui aux ta­rifs fixes de ra­chat (une me­sure obli­ga­toire) par les dis­tri­bu­teurs de l’élec­tri­ci­té pro­duite. Les pro­vinces de He­bei et du Jiang­su, par exemple, ac­cordent des primes sup­plé­men­taires aux pro­jets so­laires. De­puis 2012, dans le but de maxi­mi­ser le sec­teur de l’éner­gie so­laire, une ré­gle­men­ta­tion exige des sociétés ex­ploi­tant le ré­seau élec­trique en Chine qu’elles pro­posent un rac­cor­de­ment gra­tuit aux ins­tal­la­tions so­laires pré­sen­tant une puis­sance de moins de 5 MW. Cette même an­née, le gou­ver­ne­ment a ver­sé 7 mil­liards de yuans sup­plé­men­taires pour ap­puyer l’in­dus­trie photovoltaïque na­tio­nale. De plus, les ta­rifs d’achat liés aux pe­tites ins­tal­la­tions (0,42 ¥/kWh) concernent toute la pro­duc­tion, in­cluant la part au­to­con­som­mée non fac­tu­rée, ce qui s’avère avan­ta­geux pour les mé­nages. Des dif­fi­cul­tés à s’in­sé­rer au ré­seau Les cen­trales so­laires de grande taille re­pré­sentent deux tiers des équi­pe­ments pho­to­vol­taïques ac­tuels en Chine ; elles sont si­tuées dans les ré­gions pré­sen­tant l’en­so­leille­ment le plus im­por­tant (ré­gions du nor­douest). Par ailleurs, la de­mande en éner­gie s’avère plus forte dans les ré­gions de l’est, ce qui pro­voque un pro­blème d’ache­mi­ne­ment de l’élec­tri­ci­té. Pour ré­soudre cette dif­fi­cul­té, l’État a im­po­sé (2014) aux ter­ri­toires du nor­douest un pla­fond de 60 % à ne pas dé­pas­ser pour le nombre d’ins­tal­la­tions in­té­grées aux bâ­ti­ments. Il est pré­vu que les nou­velles cen­trales so­laires de­vront mieux gé­rer la ques­tion du rac­cor­de­ment au ré­seau. Comme toute l’éner­gie so­laire pro­duite doit être sto­ckée, il s’agit d’un autre dé­fi sur le­quel se penchent ac­tuel­le­ment les cher­cheurs.

Me­sures pro­tec­tion­nistes contre les pro­duits so­laires chi­nois

Dé­jà en mars 2012, le dé­par­te­ment amé­ri­cain du Com­merce fai­sait état de la mise en place de taxes an­ti­dum­ping sur l’im­por­ta­tion des pan­neaux so­laires chi­nois. Celles-ci, ap­pli­quées en no­vembre de la même an­née, avec un ef­fet ré­tro­ac­tif à la clé, pou­vaient s’éle­ver jus­qu’à 250%! Il faut spé­ci­fier ici que ce pour­cen­tage im­pres­sion­nant ne concerne que les sociétés non pré­sentes aux États-Unis. Des fa­bri­cants chi­nois tels que Tri­na So­lar, Sun­tech Po­wer, Yin­gli, Hae­ron So­lar et JA So­lar de­vront payer des taxes dont le cu­mul n’ex­cède pas 50%. Pour cette rai­son, le gou­ver­ne­ment chi­nois a de­man­dé une en­quête (2012) pour vé­ri­fier si les ta­rifs du si­li­cium ven­du par les Amé­ri­cains res­pec­taient bien les règles in­ter­na­tio­nales du com­merce. De son cô­té, la Com­mis­sion eu­ro­péenne a ou­vert une en­quête con­cer­nant le dum­ping lié à l’im­por­ta­tion de pan­neaux so­laires d’ori­gine chi­noise ain­si qu’une autre por­tant sur les sub­ven­tions ac­cor­dées à ce sec­teur. En 2013, une en­tente a été conclue entre la CEE et la Chine sur un ta­rif de vente mi­ni­mum de 0,56 €/W ap­pli­cable aux pan­neaux so­laires, avec un vo­lume maxi­mal de 7 GW par an pour les ex­por­ta­tions chi­noises vers l’Eu­rope. Par la suite, des me­sures an­ti­sub­ven­tions et an­ti­dum­ping ont été im­po­sées, en 2015, aux en­tre­prises ne res­pec­tant pas cet ac­cord.

Des pré­vi­sions à moyen et long terme

Se­lon l’avis de plu­sieurs spé­cia­listes, la san­té de l’éco­no­mie chi­noise pas­se­ra de plus en plus par le so­laire, une res­source constante et re­nou­ve­lable. La Chine pos­sède 1,56 mil­lion de ki­lo­mètres car­rés de dé­serts in­ex­ploi­tés; le pays compte éga­le­ment 10 mil­liards de mètres car­rés de sur­faces et de toits dis­po­nibles dans les grandes villes. En n’uti­li­sant que 1% de ces espaces, il se­rait pos­sible de pro­duire 150 mil­liards de ki­lo­watt­heures par an­née ! Ce­pen­dant, mal­gré l’aug­men­ta­tion du nombre d’ins­tal­la­tions pho­to­vol­taïques, no­tam­ment ac­ces­sibles à des vil­lages qui ne bé­né­fi­ciaient pas du ré­seau élec­trique, la Chine de­vra amé­lio­rer ses modes de trans­port. En par­ti­cu­lier pour se rendre dans les dé­serts du Xin­jiang, dans le nord de la Mongolie et l’ouest du Ti­bet, tous éloi­gnés des centres ur­bains. Sans oublier que la main­te­nance du ma­té­riel so­laire est as­sez oné­reuse (à la charge de l’uti­li­sa­teur) et que les tech­ni­ciens for­més à cette tech­no­lo­gie n’abondent pas dans ces ter­ri­toires. L’Aca­dé­mie chi­noise des sciences af­fir­mait ré­cem­ment que les éner­gies re­nou­ve­lables pour­raient même consti­tuer plus de 30% des res­sources d’éner­gie en 2050. Ce qui contri­bue­rait à une meilleure maî­trise des chan­ge­ments cli­ma­tiques dans l’ave­nir et à la di­mi­nu­tion des risques en­vi­ron­ne­men­taux. Les nou­veaux pro­jets de la Chine en ce do­maine lui per­mettent d’éta­blir des par­te­na­riats avec plu­sieurs autres pays, dont le Pa­kis­tan, le Bré­sil, le Ca­na­da et l’Égypte. Si elle pour­suit sa pro­gres­sion de 13 % an­nuel­le­ment dans ce sec­teur, la Chine conser­ve­ra long­temps sa po­si­tion de chef de file au sein de l’in­dus­trie so­laire.

Un tech­ni­cien chi­nois em­ployé par la so­cié­té Yin­gli tra­vaille sur des pan­neaux so­laires réa­li­sés en par­te­na­riat avec l’amé­ri­cain Du­Pont à Shan­ghai. (© Shut­ter­stock)

Sta­tion élec­trique photovoltaïque au Ti­bet. (© Shut­ter­stock)

Des pan­neaux so­laires sont ins­tal­lés sur les toits d’im­meubles nou­vel­le­ment construits à Nan­jung, en Chine. (© Shut­ter­stock)

Ou­vrier chi­nois dans l’une des usines de pan­neaux pho­to­vol­taïques de l’en­tre­prise DingRe So­lar Ener­gy, à Luan­nan en Chine. (© Shut­ter­stock)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.