« L’en­jeu de cette étape est d’ac­qué­rir le ba­gage tech­nique qui fe­ra de vous un grim­peur po­ly­va­lent… »

Grimper - - POWER / ENTRAÎNEMENT -

d’af­fi­lée sur une barre et que vous pou­vez cou­rir plus de cinq cents mètres sans cra­cher un pou­mon, vous êtes apte à ten­ter un 6a. Il vaut même mieux com­men­cer sans trop for­cer quitte à de­voir dé­ve­lop­per sa pose de pieds plu­tôt que de pro­fi­ter d’une puis­sance ac­quise dans un autre sport ou grâce à la mus­cu. Les pro­grès sont peut-être moins évi­dents au dé­but, mais vous construi­sez des bases es­sen­tielles pour la suite. In­utile donc à ce ni­veau de tra­vailler la condi­tion phy­sique à ou­trance, la pra­tique de l’es­ca­lade est la meilleure pré­pa­ra­tion pos­sible, dé­ve­lop­pant si­mul­ta­né­ment force et sen­sa­tions. ré­clame avant tout une ap­proche plus « in­tel­lec­tuelle » de l’es­ca­lade. Re­ve­nez nous voir quand vous au­rez lu Kant, Freud et Spi­no­za. Non, on déconne, mais par contre, il faut com­men­cer à com­prendre com­ment vous te­nez sur le ro­cher. Es­sayez d’ima­gi­ner la di­rec­tion des ap­puis que vous uti­li­sez avec les mains et dé­dui­sez le sens des pous­sées des pieds à ef­fec­tuer pour res­ter en équi­libre. Par exemple, pour une prise ver­ti­cale sur la­quelle vous ti­rez vers la droite, une pous­sée vers la gauche va être né­ces­saire. Pas la peine de trop y pen­ser en plein mou­ve­ment dur mais po­sez-vous au moins la ques­tion une fois pen­du de­vant un crux en fa­laise ou de­bout de­vant un pro­blème de bloc.

pré­cé­dente va vous ame­ner vers une clé du sixième de­gré : l’an­ti­ci­pa­tion. En ef­fet, le ni­veau aug­men­tant, la marge d’im­pro­vi­sa­tion se ré­tré­cit. Il faut donc par­tir dans les bonnes

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.