LES GRIM­PEURS SONT-ILS DES GEEKS ?

Grimper - - NEWS - Fred La­bre­veux

Avec l’ar­ri­vée en France de l’ap­pli­ca­tion Ver­ti­cal Life qui pro­pose le téléchargement pour smart­phone de bon nombre de to­pos en Eu­rope, une ques­tion reste en sus­pens : le grim­peur est-il un geek ? À l’image du skieur qui ne peut plus des­cendre une piste verte sans sa Go­pro, le grim­peur peut-il en­core s’aven­tu­rer en fa­laise sans son smart­phone char­gé de tous les to­pos de la terre ? D’un point de vue pra­tique on ne peut pas nier l’uti­li­té d’une telle ap­pli­ca­tion, con­trai­re­ment à une ca­mé­ra qui ne sert que son ego (c’est dé­jà pas mal !). Moins cher et moins en­com­brant qu’un to­po pa­pier, ce sup­port dé­ma­té­ria­li­sé laisse même en­tre­voir une forme de concur­rence dé­loyale avec son an­cêtre en pa­pier. Du moins, en théo­rie, car dans la réa­li­té le grim­peur semble en­core at­ta­ché à son bon vieux bout de pa­pier, comme le prouve ce­lui que vous êtes en train de te­nir entre vos mains. Laurent Gi­rousse, au­teur du to­po de Cëuse, constate d’ailleurs avec amu­se­ment que les grim­peurs qui uti­lisent leur té­lé­phone au pied de la fa­laise le font pour re­gar­der les pho­tos du to­po qu’ils ont prises chez leur pote avant de mon­ter à Céüse ! Pour­tant, le to­po de la plus belle fa­laise du monde est dis­po­nible en téléchargement de­puis deux ans sur le site fran­çais Clim­bingA­way. Mais quand on re­garde le ré­sul­tat des té­lé­char­ge­ments, plus de doute pos­sible : le grim­peur n’est vrai­ment pas un geek ! Fi­ni la so­cio­lo­gie com­por­te­men­tale à deux balles, les chiffres parlent d’eux-mêmes… La re­cette des té­lé­char­ge­ments du to­po de Céüse a rap­por­té moins de vingt eu­ros aux au­teurs en deux ans, sa­chant qu’ils touchent 50 % de la vente. On est d’ac­cord, on ne parle pas de Bouse-Sur-Loire, on parle de sa ma­jes­té Céüse ! Ça va faire juste comme gain pour rem­pla­cer tous les points… Guillaume Gan­dreau, le fon­da­teur du site s’en dé­fend (un peu) mais à rai­son en pré­ci­sant qu’il n’y a pas tous les sec­teurs dis­po­nibles mais re­con­naît vo­lon­tiers que ce n’est pas fo­li­chon par rap­port à Can­dy Crush. Mais peut-être qu'un jour vien­dra, et pour­quoi pas grâce à vous à qui nous of­frons en col­la­bo­ra­tion avec Ver­ti­cal Life les to­pos de Kyparissi et Leonidio en com­plé­ment des ar­ticles de ce nu­mé­ro, où les grim­peurs au­ront vrai­ment bas­cu­lé dans l’ère nu­mé­rique. Al­lez, tous à vos mi­ni­tels !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.