PAS D’ÇA CHEZ NOUS !

Grimper - - ÉDITO - Fred La­bre­veux

Pour le re­tour aux af­faires de Vincent Al­brand, pi­lier fon­da­teur de ce ma­ga­zine, il se de­mande dans son billet d’hu­meur (page 12) pour­quoi la France n’a pas su dé­ve­lop­per l’ac­cueil des grim­peurs, via un tou­risme es­ca­lade “all in­clu­sive“, à l’image de Geyik­bayi­ri et Dat­ça en Tur­quie, Ham­pi et Ba­da­mi en Inde, Ka­lym­nos et Leo­ni­dio en Grèce, Ro­ck­lands en Afrique du sud, ou en­core Red Ri­ver Gorge aux États-Unis avec le cé­lèbre cam­ping Mi­guel Piz­za, qui comme son nom l’in­dique, vous res­taure aus­si… Les quelques lignes de cet édi­to ne suf­fi­raient pas pour énu­mé­rer tous les sites au­tour des­quels l’es­ca­lade est de­ve­nue un bu­si­ness à part en­tière… Sauf en France. À cette ques­tion per­ti­nente po­sée par Vincent, sur­tout quand on connaît les sites ma­jeurs dont re­gorge notre pays, Grégoire Clou­zeau y ré­pond en par­tie dans sa tri­bune (page 8) avec son al­ler­gie aux lour­deurs ad­mi­nis­tra­tives fran­çaises. En ef­fet, avec plus de 400 000 normes ad­mi­nis­tra­tives, comment ima­gi­ner po­ser, par exemple, sa pe­tite af­faire au pied de la fa­laise de Buoux, en plein coeur du parc ré­gio­nal du Lu­bé­ron. Le temps d’ob­te­nir les au­to­ri­sa­tions pour ac­cueillir des grim­peurs dans le val­lon de l’Ai­gue­brun avec bar, res­tau­ra­tion, hé­ber­ge­ment et tut­ti quan­ti, la fa­laise se­ra re­de­ve­nue sable de­puis belle lu­rette ! Dans sa tri­bune, Grégoire nous rap­pelle que la dé­cou­verte d’un pe­tit in­secte (la Pique-Prune) sur le tra­cé pro­je­té de l’A28 a re­tar­dé de dix ans le chan­tier jus­qu'à ce que l'on dé­couvre que, très ré­pan­du dans le dé­par­te­ment de la Sarthe, la réa­li­sa­tion de l'au­to­route ne me­na­çait nul­le­ment son exis­tence… Mais au-de­là des lour­deurs ad­mi­nis­tra­tives fran­çaises il y a aus­si et sur­tout les lour­deurs fran­çaises tout court ! En plein été comment ex­pli­quer, par exemple, qu’il est im­pos­sible de se res­tau­rer à La Pa­lud pas­sé vingt-une heures ? Vous fi­nis­sez votre grande voie, vous pro­fi­tez des belles lu­mières de fin de jour­née en at­ten­dant votre se­cond et au mo­ment de pas­ser à table on vous dit que ça ne va pas être pos­sible, avé l’ac­cent ! Alors ima­gi­nez l’am­biance en plein hi­ver et sur­tout la ré­ac­tion des grim­peurs va­can­ciers qui peuvent pro­fi­ter d’un ac­cueil digne d’un am­bas­sa­deur… Ailleurs ! Alors pour­quoi s’en pri­ver.

© Fred La­bre­veux

Jo-Si-To le pre­mier lieu d’hé­ber­ge­ment dé­dié aux grim­peurs “all in­clu­sive“de Tur­quie à Geyik­bayi­ri. Pour la pe­tite his­toire trois grim­peurs al­le­mands sont ve­nus ma­rier un pote non loin de Geyik­bayi­ri et n’en sont ja­mais re­par­tis pour fon­der Jo-Si-To.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.