1. FIP - FCPI

Guide ISF - - Sommaire -

Ré­duc­tion ISF ✓

Pour les per­sonnes les moins aver­ties, le re­cours aux fonds com­muns de pla­ce­ment dans l'in­no­va­tion (FCPI) et aux fonds d'in­ves­tis­se­ment de proxi­mi­té (FIP) est cer­tai­ne­ment ce qu'il y a de plus fa­cile. Dans ce cas, vous confiez le soin à des pro­fes­sion­nels d'in­ves­tir l'épargne de plu­sieurs cen­taines de contri­buables dans un por­te­feuille de PME, gé­né­ra­le­ment entre 10 et 20. In­ves­tis dans des TPE-PME gé­né­ra­le­ment peu ma­tures (créa­tion, start-up), les FCPI sont his­to­ri­que­ment un peu plus ris­qués que les FIP. In­con­vé­nient : des frais im­por­tants (voir ru­brique Les nou­veau­tés pour l’ISF 2017) et des per­for­mances qui ne sont pas tou­jours au ren­dez­vous. Pour ré­par­tir les risques, une sous­crip­tion dans plu­sieurs fonds est par­fai­te­ment en­vi­sa­geable.

A no­ter : En 2017, LE CONTRI­BUABLE sou­hai­tant dé­fis­ca­li­ser de­vra s’at­tar­der sur la date d’agré­ment du fonds. Si cel­le­ci est pos­té­rieure au 31 dé­cembre 2015, ce fonds se­ra contraint d’in­ves­tir sur des en­tre­prises moins ma­tures.

Les ver­se­ments ouvrent droit à une ré­duc­tion d'ISF égale à 50% des sommes in­ves­ties (hors droits d'en­trée), ré­duc­tion pla­fon­née à 18.000 eu­ros par an­née fis­cale. At­ten­tion, la base de cal­cul de l'avan­tage fis­cal cor­res­pond au quo­ta du FCPI in­ves­ti dans des en­tre­prises in­no­vantes éli­gibles. Se­lon l'im­por­tance de ce quo­ta (de 70 à 100%), le taux de la ré­duc­tion d'ISF va­rie d'un fonds à l'autre, de 35% à 50% du mon­tant in­ves­ti.

Les por­teurs de parts de FCPI et de FIP sont exo­né­rés d'im­pôt sur la plus-va­lue à condi­tion de conser­ver les parts pen­dant une du­rée de 5 ans à comp­ter de leur sous­crip­tion. En­suite, les pré­lè­ve­ments so­ciaux (15,5%) sont dus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.