Hé Dos­sier

Hé Bé ! (Bordeaux) - - HÉ BÉ - > By Lio­nel P.

GOÛTEZ AU BON­HEUR

Ne vous êtes-vous ja­mais sen­tie mieux après une bonne séance de sport ? L’ex­pli­ca­tion, la voi­ci: le sport est ré­vé­la­teur de bonne hu­meur! Pen­dant l’exer­cice phy­sique, votre cer­veau li­bère des en­dor­phines, dites hor­mones du bon­heur. Les mo­lé­cules, une fois sé­cré­tées, agissent di­rec­te­ment dans le sys­tème ner­veux cen­tral, les tis­sus de l’or­ga­nisme et le sang et créent cette sen­sa­tion de bien-être. Pour goû­ter au plai­sir des en­dor­phines, il faut donc bou­ger ! Quand vous faites du sport, vous ré­ac­ti­vez cette ju­bi­la­tion du plai­sir de bou­ger, du plai­sir de vivre... ça vaut la peine d’es­sayer pour avoir un mo­ral au beau fixe, non ?

ACCORDEZ-VOUS 22 MI­NUTES PAR JOUR

Vous l’en­ten­dez sans cesse : le sport c’est bon pour la san­té ! Et pour cause, l’ac­ti­vi­té phy­sique n’a que des bien­faits : elle amé­liore l’en­du­rance car­dio-res­pi­ra­toire, en­tre­tient les muscles et les os, ré­duit le risque de ma­la­dies, chasse le stress... La liste est longue! Seule­ment, entre tra­vail, fa­mille, amis, il n’est pas tou­jours fa­cile de trou­ver le temps de pen­ser à notre forme... Pour­tant, sa­vez-vous qu’un ef­fort mo­dé­ré de 22 mi­nutes par jour suf­fit à main­te­nir votre ca­pi­tal san­té ? In­utile de vous in­fli­ger de longues séances de sport pour vous sen­tir mieux dans votre corps. Le matin, pour­quoi ne pas vous le­ver un peu plus tôt pour faire de l’exer­cice ? Ou es­sayez de pas­ser moins de temps sur son smart­phone et les ré­seaux so­ciaux pour pous­ser la porte d’une salle de sport ? Pour ob­te­nir de vrais ré­sul­tats, à quel rythme dois-je m’en­traî­ner ? La ré­ponse est una­nime: si je veux at­teindre mon ob­jec­tif spor­tif, je dois m’en­traî­ner au mi­ni­mum 2 fois par se­maine, 3 fois dans l’idéal, à rai­son d’une heure.

DÉFINISSEZ VOTRE OB­JEC­TIF

Avant de vou­loir se re­mettre au sport après un long ar­rêt, il est es­sen­tiel de se fixer un ob­jec­tif spor­tif. Pour­quoi vais-je dé­mar­rer une ac­ti­vi­té spor­tive: je veux perdre du poids? Af­fi­ner ma sil­houette? To­ni­fier mon corps? Prendre du muscle? Ain­si, vous se­rez en me­sure de dé­fi­nir votre pro­gramme d’en­traî­ne­ment et votre rythme de croi­sière. Pour vous ai­der à fixer un plan­ning d’en­traî­ne­ment adap­té à votre ob­jec­tif, rien de tel que d’al­ler cher­cher les conseils d’un coach spor­tif. Au mieux, faites un bi­lan de

votre condi­tion phy­sique. Quelques séances de coa­ching per­son­na­li­sé se­ront idéales pour par­tir sur de bonnes bases. Le sou­tien des coaches est pré­cieux: re­gon­flée à bloc, vous tra­vaillez alors dans un but pré­cis, bien en­ca­dré....

TROUVEZ LA BONNE AC­TI­VI­TÉ

Quoi de plus dé­cou­ra­geant que de faire une ac­ti­vi­té que l’on n’aime pas. Si vous vou­lez vous ré­con­ci­lier avec le sport, choi­sis­sez avant toute chose une ac­ti­vi­té qui vous plaît. C’est in­dis­pen­sable pour re­trou­ver le plai­sir de bou­ger. En fonc­tion de votre pro­fil spor­tif, tes­ter des cours col­lec­tifs di­vers, des séances de coa­ching en mus­cu­la­tion, des ses­sions run­ning, il existe tout un tas d’ac­ti­vi­té qui vous qui s’adap­te­ront à vos en­vies et vos ob­jec­tifs.

AVOIR LES BONS RÉ­FLEXES

Pen­sez à vous hy­dra­ter tout au long de l’en­traî­ne­ment, c’est im­por­tant ! Une bonne hy­dra­ta­tion ap­porte les nu­tri­ments né­ces­saires au bon fonc­tion­ne­ment des muscles et en­cou­rage le pro­ces­sus de ré­cu­pé­ra­tion. Sur­tout, res­tez con­cen­tré et gé­rez votre en­traî­ne­ment par rap­port à vos propres ca­pa­ci­tés phy­siques, et non celles de votre voi­sin. En fin de séance, n’ou­bliez pas la phase de re­tour au calme: res­pi­rez pro­fon­dé­ment et tran­quille­ment, mar­chez quelques mi­nutes et ter­mi­nez par des exer­cices de stret­ching.

ET POUR­QUOI PAS À 2 ?

Si l’on dé­cide de re­prendre une ac­ti­vi­té phy­sique, il est tou­jours plus mo­ti­vant de se re­trou­ver à deux ou entre amis, en fa­mille. Faire du sport à plu­sieurs, c’est s’en­cou­ra­ger mu­tuel­le­ment tout en pro­fi­tant des séances d’exer­cices comme de vé­ri­tables ren­dez-vous. Il de­vient plus fa­cile de se te­nir à car­reau pour re­prendre le sport et ain­si ou­blier l’ef­fort. L’idéal est de tra­vailler en bi­nôme avec une per­sonne dont la condi­tion phy­sique se rap­proche de la vôtre.

MAIS SUR­TOUT MANGEZ SAIN !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.