Hé Voyage

Hé Bé ! (Bordeaux) - - HÉ BÉ -

À 1h50 de vol de Bor­deaux, la ville de Lis­bonne est non seule­ment la mer­veilleuse ca­pi­tale du Por­tu­gal, mais aus­si une des villes les plus cha­ris­ma­tiques et dy­na­miques de l’Eu­rope de l’Ouest.

C’est une ville ne se re­fu­sant au­cun ef­fort vi­sant à mé­lan­ger hé­ri­tage tra­di­tion­nel, mo­der­ni­té et pen­sée li­bé­rale. En tant que des­ti­na­tion de va­cances, Lis­bonne est non seule­ment bé­nie d’un su­perbe cli­mat, elle a éga­le­ment une his­toire riche et va­riée ain­si qu’une vie noc­turne ami­cale et ac­cueillante à of­frir.

Plus d’in­fos: www.go­to­por­tu­gal.eu

POUR­QUOI VI­SI­TER LIS­BONNE ?

La ville de Lis­bonne re­pré­sente à la per­fec­tion la culture por­tu­gaise : une culture ca­pable d’al­lier mo­der­nisme aux tra­di­tions et à un pa­tri­moine ab­so­lu­ment unique. Lis­bonne est constam­ment re­con­nue comme l’une des meilleures villes au monde, le « Lo­ne­ly Pla­net » l’ayant même pla­cée dans le top 10 mon­dial des villes à vi­si­ter. Et pour­tant, elle est cu­rieu­se­ment l’une des ca­pi­tales les moins vi­si­tées d’Eu­rope.

COM­BIEN DE TEMPS FAUT-IL PAS­SER À LIS­BONNE ?

Idéa­le­ment, Lis­bonne se vi­site sur un long week-end (trois jours) afin de pou­voir pas­ser une jour­née dans les quar­tiers de la Baixa et de l’Al­fa­ma, une dans ceux de Be­lém et d’Es­tre­la, pour fi­nir par une jour­née à ex­plo­rer le Parc des Na­tions (Parque das Na­ções) ain­si que le nord de Lis­bonne.

QUAND AL­LER À LIS­BONNE ?

Lis­bonne jouit d’un cli­mat très agréable une très grande par­tie de l’an­née. On vous conseille de vi­si­ter Lis­bonne entre avril et oc­tobre pour pro­fi­ter au maxi­mum des rayons du so­leil se re­flé­tant sur les fa­çades d’azu­le­jos. C’est au prin­temps et au dé­but de l’au­tomne que les voyages vers Lis­bonne sont les moins chers. Pour re­ve­nir avec des rêves plein la tête et les plus belles pho­tos, vi­si­tez Lis­bonne fin mai dé­but juin, quand les ja­ca­ran­das sont en fleurs : toute la ville se pare de bleu, c’est ma­gni­fique !

QUE FAIRE À LIS­BONNE ?

Après votre ins­tal­la­tion, vous pou­vez com­men­cer la vi­site de Lis­bonne. L’un des quar­tiers les plus tou­ris­tiques de la ville est Be­lém, où vous pou­vez fa­ci­le­ment al­ler en tram ou en train. On y trouve entre autres : le Pa­lais Pré­si­den­tiel, le mo­nu­ment aux dé­cou­vertes sur le Tage et la Tour de Be­lém.

Lis­bonne est pro­pice aux dé­cou­vertes cultu­relles et tou­ris­tiques. Des mil­liers de tou­ristes s’y rendent chaque an­née afin de dé­cou­vrir ses mo­nu­ments et sites tou­ris­tiques. Par­mi les éta­blis­se­ments les plus vi­si­tés se trouve le Mu­sée Na­tio­nale de l’azu­le­jo. Ce der­nier pos­sède une large sé­lec­tion d’azu­le­jos, des car­rés en cé­ra­miques dé­co­rés avec de jo­lis mo­tifs. Le Mo­nas­tère des Hié­ro­ny­mites fi­gure éga­le­ment par­mi les éta­blis­se­ments cultu­rels qui mé­ritent d’être vi­si­tés. Ce mo­nu­ment re­li­gieux bâ­ti vers 1502 sur ordre du roi Ma­nuel 1er té­moigne des plus grandes dé­cou­vertes por­tu­gaises réa­li­sées dans le pas­sé. Il ne faut pas quit­ter cette char­mante ville sans au moins prendre en pho­to l’un des plus longs ponts sus­pen­dus au monde : le Pont du 25 avril. Ce nom as­sez par­ti­cu­lier rap­pelle la ré­vo­lu­tion des oeillets.

VI­SI­TER LA VILLE EN TRAM­WAY !

En pé­riode es­ti­vale, il fait beau et ce ne sont pas les ac­ti­vi­tés tou­ris­tiques qui manquent. Tou­te­fois, si le sé­jour est court, il faut se concen­trer sur l’es­sen­tiel pour avoir un bon sou­ve­nir de la ville. No­tez que vi­si­ter Lis­bonne sans mon­ter à bord d’un tram­way c’est comme ar­ri­ver à Pa­ris et ne pas voir la Tour Eif­fel. En pre­nant le tram­way 28 à proxi­mi­té du mé­tro Mar­tin Mo­niz, une vi­site com­plète des quar­tiers pit­to­resques de la ville est as­su­rée. Afin d’évi­ter une longue file d’at­tente au point de dé­part, il faut prendre ce vé­hi­cule tôt le ma­tin ou tard le soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.