Il fait naître l’amé­rique dans les Vosges !

Historia - - Dossier Les Princes Flamboyants -

Re­né II n’est pas seule­ment un prince de guerre. Au con­tact de son grand-père, il a re­çu une édu­ca­tion hu­ma­niste et s’en­toure, à Nan­cy, de let­trés et d’ar­tistes. Le duc est sou­cieux de va­lo­ri­ser son image. Après la ba­taille de Nan­cy, il com­mande un poème, La Nan­céide (voir ci-des­sus), et ins­crit son ac­tion dans la pierre. Il fait bâ­tir l’église des Cor­de­liers à Nan­cy et le mo­nu­ment de Saint-ni­co­las-de-port, à l’image de ces grands princes qui cé­lèbrent leurs vic­toires par l’élé­va­tion d’une église. Il re­cons­truit le vieux pa­lais du­cal à la mode du temps, mê­lant le go­thique flam­boyant et le style re­nais­sance. Il en­tre­tient à Nan­cy une cour raf­fi­née pla­cée sous le signe du cos­mo­po­li­tisme, ren­for­cé par ses nom­breux voyages en Ita­lie, où il a com­bat­tu aux cô­tés des Vé­ni­tiens. Par­mi les hu­ma­nistes qui gra­vitent au­tour du duc se dis­tinguent d’émi­nents la­ti­nistes et hel­lé­nistes, mais aus­si un car­to­graphe. C’est à Saint-dié que ces hommes se re­trouvent au sein d’une école ré­pu­tée. Elle abrite une im­por­tante im­pri­me­rie qui contri­bue à dif­fu­ser les tra­vaux scien­ti­fiques de ce que l’on nomme le « gym­nase vos­gien ». Le duc, fas­ci­né par les ré­cits du Florentin Ves­puc­ci, confie à ces sa­vants les lettres de l’ex­plo­ra­teur sur le Nou­veau Monde. Ils dé­cident alors de dres­ser une carte à par­tir des ré­cits de voyages et de la géo­gra­phie. Ain­si pa­raît en 1507 une map­pe­monde où, pour la pre­mière fois, est men­tion­né le nom « America », en l’hon­neur d’ame­ri­go Ves­puc­ci. D’une cer­taine ma­nière, grâce à Re­né II, l’amé­rique est née dans les Vosges. V. T.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.