Chro­nique d’une mort an­non­cée

Historia - - Récit La Mort D’henri Ii -

Un in­croyable concours de vi­sions et de pré­dic­tions avait pro­phé­ti­sé la mort en lice du roi Hen­ri II. Ain­si l’évêque Luc Gau­ric, « as­tro­logue du pape », avait-il an­non­cé en 1552 que le roi de­vait ab­so­lu­ment évi­ter tout com­bat sin­gu­lier lors­qu’il au­rait at­teint sa qua­ran­tième an­née – Hen­ri eut 40 ans le 31 mars 1559… L’oracle le plus sai­sis­sant, pu­blié à Lyon dès 1555 – soit quatre an­nées avant le drame – re­vient à Mi­chel de Nostre-dame, alias No­stra­da­mus, qui, dans le trente-cin­quième qua­train de ses fa­meuses Cen­tu­ries as­tro­lo­giques (1555), écrit : « Le lion jeune le vieux sur­mon­te­ra/ En champ bel­lique, par sin­gu­lier duel,/ Dans cage d’or, les yeux lui crè­ve­ra,/ Deux classes [bles­sures] une, puis mou­rir, mort cruelle. » Faut-il pré­ci­ser que Mont­gom­me­ry ar­bo­rait les armes d’écosse, un lion pas­sant de gueules sur fond d’or ? En­fin l’em­pe­reur Charles Quint lui-même avait cru dé­ce­ler, entre les deux yeux du jeune Mont­gom­me­ry, « un cer­tain signe né­faste pré­sa­geant la mort d’un des princes de la Fleur de Lys ». F. F.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.