La place des Vosges née d’un coup de lance

Historia - - Récit La Mort D’henri Ii -

Les lices du grand tour­noi de 1559 avaient été dres­sées aux portes de l’hô­tel royal des Tour­nelles, sur la rue Saint-an­toine, alors la plus large et la plus dé­ga­gée de la ca­pi­tale. C’est peu dire que l’ac­ci­dent du 30 juin de cette an­née-là je­ta l’op­probre sur ce quar­tier de Pa­ris. Ca­the­rine de Mé­di­cis, de­ve­nue veuve, ne vou­lut plus en­tendre par­ler des Tour­nelles, lieu de son mal­heur, ni de la vé­né­rable ré­si­dence qui s’y éle­vait. Dé­sor­mais, son sé­jour pa­ri­sien fut le Louvre, en at­ten­dant la construc­tion du pa­lais des Tui­le­ries. À la place des jar­dins de l’hô­tel royal des Tour­nelles, Hen­ri IV fit bâ­tir, entre 1605 et 1612, par Louis Mé­te­zeau, une somp­tueuse place car­rée, bor­dée de pa­villons à pa­re­ments de brique et chaî­nages de pierre, sous de hauts toits d’ar­doise : la place Royale – re­bap­ti­sée en 1800 « place des Vosges ». Ce qui de­vait ins­pi­rer à Vic­tor Hu­go, ri­ve­rain, l’un de ces rac­cour­cis dont il avait le se­cret : « C’est le coup de lance de Mont­gom­me­ry qui a créé la place des Vosges. » F. F.

GRAND PA­RIS Avide d’es­pace, Hen­ri IV fait bâ­tir, à l’en­droit du duel fa­ti­dique de 1559, la ma­gni­fique place Royale, inau­gu­rée en 1612, à l’oc­ca­sion des fian­çailles de Louis XIII, avec un grand car­rou­sel (ci-des­sus).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.