Georges Se­dov

Historia - - Mémento - 1877- 1914

Le grand ex­plo­ra­teur russe du pôle Nord a don­né son nom à un quatre-mâts barque al­le­mand ré­cu­pé­ré par l’union so­vié­tique à titre d’in­dem­ni­té après 1945.

plique de l’un des na­vires des Com­pa­gnies des Indes qui, au XVIIIE siècle, rap­por­taient en Eu­rope les « chi­noi­se­ries » si pri­sées. Il coule dans le port de Gö­te­borg le 12 sep­tembre 1745, les cales pleines de fra­giles por­ce­laines. Comme L’her­mione , il vogue sur les traces de son an­cêtre, qui l’ont conduit à Can­ton en 2006. En­fin, pour conclure cette liste non ex­haus­tive, le trois- mâts barque aux 28 voiles Cuauh­té­moc (« l’aigle qui des­cend sur sa proie »), nom du der­nier em­pe­reur az­tèque en langue na­huatl, na­vire école de la Ma­rine mexi­caine, se­ra lui aus­si pré­sent. Pour contem­pler ces ma­gni­fiques bâ­ti­ments, ren­dez-vous en juillet avec, en point d’orgue, les pa­rades noc­turnes et le dé­fi­lé fi­nal du 19 juillet vers Douar­ne­nez. ALAIN BOU­LAIRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.