AU TROU, LES SO­VIETS !

Historia - - Ile de France -

C’est un jo­li parc de 70 hec­tares à Baillet-en-france, au nord de Pa­ris. En 1937, le parc et son châ­teau sont ac­quis par un or­gane de la CGT, l’union des mé­tal­los, pour en faire un centre de loi­sirs. Car de­puis l’an­née pré­cé­dente, les ou­vriers mé­tal­lur­gistes dis­posent de congés payés. Au fond du parc se trouve une gla­cière qui sus­cite la cu­rio­si­té de l’ar­chéo­logue Fran­çois Gen­ti­li. En 2004, il dé­cide de l’ou­vrir… et dé­couvre un tré­sor du XXE siècle : les ves­tiges d’un des bâ­ti­ments éphé­mères les plus pho­to­gra­phiés du siècle der­nier : le pa­villon so­vié­tique de l’ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale de Pa­ris de 1937.

L’his­toire en mor­ceaux

Plu­sieurs pays ont soi­gné leur mise en scène pour cette fa­meuse ex­po­si­tion. Hit­ler confie à son ar­chi­tecte fa­vo­ri, Al­bert Speer, l’édi­fi­ca­tion d’un mo­nu­ment tout en hau­teur sur­mon­té d’un aigle et de la croix gam­mée. Quant à Sta­line, il passe com­mande d’un pa­villon or­né de plu­sieurs sculp­tures. Au som­met se trouvent un ou­vrier et une kol­kho­zienne, fi­gures de vingt-cinq mètres de hau­teur sculp­tées par une femme, Ve­ra Mou­khi­na (1889-1953). Sur les cô­tés du bâ­ti­ment, deux mas­sifs sy­mé­triques portent les al­lé­go­ries des 11 ré­pu­bliques so­vié­tiques : ici un vio­lo­niste, là un ca­va­lier. Face à face, le pa­villon so­vié­tique et le pa­villon al­le­mand font forte im­pres­sion. Après l’ex­po­si­tion, Sta­line fait ra­pa­trier la sta­tue som­mi­tale pour l’ins­tal­ler à Mos­cou tan­dis que les deux mas­sifs sont of­ferts à l’union des mé­tal­los en signe d’ami­tié… et ins­tal­lés dans le parc du châ­teau de Baillet. Pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale, le site de­vient un camp d’in­ter­ne­ment pour les op­po­sants po­li­tiques puis un centre pour les jeu­nesses de Vi­chy. Les sculp­tures du régime hon­ni sont at­ta­quées à la masse au printemps 1941… ce qui n’est pas simple étant don­né qu’elles sont en bé­ton ar­mé. En 1954, les mor­ceaux sont fi­na­le­ment en­tre­po­sés dans la gla­cière. La ré­sur­rec­tion est émou­vante quand tous ces personnages géants sortent de leur ca­veau : on les ré­pare avant de les ex­po­ser au mu­sée de Gui­ry-en-vexin. Ils sont une des oeuvres ma­jeures du sculp­teur ukrai­nien Jo­seph Tchaï­kov (18881986) et un témoin pré­cieux du réa­lisme so­vié­tique. Il reste ce­pen­dant un mys­tère à éclair­cir : le pa­villon com­pre­nait bien deux mas­sifs or­nés… et on n’en a re­trou­vé qu’un ! u

COM­BIEN DE DI­VI­SIONS ? Ves­tiges de la dé­co­ra­tion du pa­villon so­vié­tique de l’ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale de 1937 – mis en pièces en 1941 – lors de leur dé­cou­verte en 2004.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.