Il y a huit mille ans, le Pa­ri­sien chas­sait le san­glier…

Historia - - Dossier Île-de-france -

Il y a huit mille ans, des chas­seurs-cueilleurs no­mades font halte près des rives de la Seine, dans l’ac­tuel 15e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris. Par­mi les ves­tiges ex­hu­més en 2008 en bor­dure du bou­le­vard pé­ri­phé­rique, les ar­chéo­logues ont dé­cou­vert la man­di­bule d’un homme du néo­li­thique. L’in­dice est faible mais l’ar­chéo­logue Bé­né­dicte Souf­fi sait le faire par­ler : l’homme chas­sait à l’arc non plus les rennes et les mam­mouths, mais les san­gliers et les re­nards, car le cli­mat s’est ré­chauf­fé. Il fai­sait cuire la viande sur un foyer – qui a été re­trou­vé. Mais le plus éton­nant dans cette dé­cou­verte est l’ab­sence de sé­pul­ture : l’os gi­sait à même le sol, au mi­lieu de pointes de flèche. Il n’en reste pas moins que ce pe­tit mor­ceau d’os est ce­lui du plus vieux Pa­ri­sien connu à ce jour ! u

SUR LES DENTS La man­di­bule du pre­mier Pa­ri­sien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.