UN SELF-SER­VICE PA­LÉO­LI­THIQUE

Historia - - Dossier Normandie -

C’est dans une car­rière qu’ont été trou­vés, dès les an­nées 1960, des os­se­ments d’animaux pré­his­to­riques. En 2010, des fouilles y ont été me­nées sous la di­rec­tion du pré­his­to­rien Jean- Phi­lippe Faivre, ré­vé­lant un site fré­quen­té par des Néan­der­ta­liens an­ciens il y a 200 000 ans. De nom­breux restes fau­niques (cerfs, au­rochs, pan­thères…) ont été une nou­velle fois dé­cou­verts, as­so­ciés à des lames Le­val­lois. Le site fonc­tion­nait à la ma­nière d’un « self-ser­vice », comme l’évoquent des os bri­sés pour en ex­traire la moelle. Bon nombre de car­casses étaient char­riées par le fleuve et s’échouaient sur les berges. Nean­der­tal pro­fi­tait de cette manne pour se nour­rir. « La pré­sence de ces fos­siles est ex­cep­tion­nelle car il est rare d’ob­ser­ver leur conser­va­tion dans des sites de plein air aus­si an­ciens », rap­pelle Jean-phi­lippe Faivre. Autre dé­cou­verte ma­jeure : les trois os d’un bras néan­der­ta­lien diag­nos­ti­qué par le pa­léoan­thro­po­logue Bru­no Mau­reille. Il a consta­té une ano­ma­lie os­seuse pou­vant tra­duire une hy­per­sol­li­ci­ta­tion du bras dans le cadre d’ac­tions ré­pé­tées, tel le lan­cer. u

GI­SE­MENT Car­casses d’animaux (ici, une mâ­choire d’équi­dé) et ate­liers de si­lex four­nis­saient des res­sources aux chas­seurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.