1 300 ans d’art re­li­gieux

Historia - - Dossier Hauts-de-france -

La vieille ville de Bou­logne-surMer re­cèle dans son sous-sol un tré­sor : une des plus vastes cryptes de France (pas moins de 1400 m2), re­mon­tant au dé­but du XIIE siècle, ou­bliée en­suite. Les tra­vaux de ré­no­va­tion com­men­cés en 2010 ont per­mis de re­mon­ter da­van­tage en­core dans le temps, jus­qu’à la pé­riode ro­maine, époque où Bou­logne contrô­lait la Manche en hé­ber­geant une flotte, la Clas­sis Bri­tan­ni­ca. Les ar­chéo­logues ont re­trou­vé des mor­ceaux de voi­rie, des trot­toirs, les traces de ca­ser­ne­ments pour les sol­dats : on com­prend au­jourd’hui com­ment vi­vait Bou­logne à l’époque ro­maine, et com­ment la ville s’est struc­tu­rée dans les siècles qui ont sui­vi. Sans doute au VIIE siècle, une église a été édi­fiée à l’em­pla­ce­ment de ce camp. Dé­truite en 1798, elle est re­cons­truite à par­tir de 1827, à l’ins­ti­ga­tion de l’ab­bé Haf­freingue. On dé­couvre alors les restes d’une crypte, puis une autre mé­dié­vale, por­tant en­core sur ses murs des fresques tra­cées au XIIIE siècle. L’ab­bé crée d’autres salles qu’il fait dé­co­rer : 4 000 m2 sont ain­si re­cou­verts de pein­tures, 160 scènes fi­gu­ra­tives au to­tal. En 1921, après l’ef­fon­dre­ment des voûtes de la ba­si­lique, la crypte ac­cueille pro­vi­soi­re­ment le culte et, pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale, elle est uti­li­sée comme abri. Elle n’est en­suite plus ou­verte au pu­blic, et les pein­tures se dé­gradent len­te­ment. En 1980, elle s’en­ri­chit d’un dé­pôt d’art sa­cré : or­fè­vre­rie, pein­tures, ivoires. La ré­no­va­tion et la va­lo­ri­sa­tion en­ga­gées en 2010 se ter­minent cinq ans plus tard, et ce site ma­gique est au­jourd’hui très vi­si­té : ce la­by­rinthe dans la pé­nombre ré­veille l’in­dia­na Jones qui som­meille en nous. u

DO­MI­NIQUE BOSSUT/IN­RAP

Lors de la construc­tion de la ba­si­lique Notre-dame, en 1827, sont mis au jour les ves­tiges d’une crypte ro­mane pro­ba­ble­ment com­blée au XIVE siècle. L’en­semble est re­dé­co­ré jus­qu’au mi­lieu des an­nées 1860.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.