TOUT À SON HON­NEUR

Historia - - Récit Le Crépuscule Des Samouraïs -

1 Sai­go Ta­ka­mo­ri par­ti­cipe au coup d’état du 3 jan­vier 1868 contre le ré­gime sho­gu­nal par le­quel l’em­pe­reur Mut­su­hi­to res­taure son pou­voir. Ren­voyé dans son fief de Sat­su­ma en 1873, après que son pro­jet de dé­fier le voi­sin co­réen a été désap­prou­vé, il ouvre une école et monte sa propre ar­mée. Une dis­si­dence qui ne se­ra pas du goût de l’em­pe­reur.

2 Seule la caste des samouraïs est au­to­ri­sée à por­ter le sabre long ( ka­ta­na ), sym­bole de l’âme du guer­rier, et le sabre court ( wa­ka­sa­shi ). L’ hai­to­rei – l’édit du 28 mai 1876 in­ter­di­sant le port du sabre en pu­blic (un ana­chro­nisme contraire à l’oc­ci­den­ta­li­sa­tion de l’ar­chi­pel, selon le gou­ver­ne­ment) vise di­rec­te­ment les samouraïs et pro­voque leur colère.

3 Ses hommes vain­cus, Sai­go se se­rait fait sep­pu­ku, selon la ver­sion de son clan. Il pa­raît plus pro­bable qu’il ait été – pour l’hon­neur – dé­ca­pi­té par son se­cond après avoir suc­com­bé à ses bles­sures. Au nom d’une im­pla­cable tra­di­tion, sa tête, avec celles de plu­sieurs de ses lieu­te­nants, est en­voyée au jeune em­pe­reur. La preuve que ce der­nier n’en avait pas fi­ni avec l’éra­di­ca­tion des vieilles pra­tiques…

GRANGER COLL NY / AURIMAGES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.