L’ODYS­SÉE D’ODESSA

Historia - - Livres -

Odessa ? « (...) la puis­sance créa­trice et la dif­fi­cul­té quo­ti­dienne de la di­ver­si­té », écrit Charles King. Ex­pert en géo­po­li­tique du Moyen-orient, il re­trace avec verve son des­tin, sans cesse ti­raillé entre le meilleur et le pire, entre mel­ting- pot cultu­rel et an­ti­sé­mi­tisme meur­trier. Voi­là le pa­ra­doxe de ce port franc de la mer Noire, si­tué au­jourd’hui en Ukraine, où Pou­ch­kine écrit Eu­gène Oné­guine et sé­duit l’épouse du gou­ver­neur Vo­ront­sov, et qui, plus tard, émer­veille Mark Twain par son mé­lange de na­tio­na­li­tés et de re­li­gions. Cet an­cien vil­lage de gar­ni­son de­vient pos­ses­sion de l’em­pire russe lors du trai­té de 1792. Son conqué­rant, Jo­sé de Ri­bas, mer­ce­naire na­po­li­tain de­ve­nu ami­ral de la flotte de la mer Noire, dé­ve­loppe, sous l’égide de Ca­the­rine II, ce lieu si­tué au car­re­four de l’eu­rope et de l’asie. Ain­si est fon­dée Odessa, nom­mée d’après Odes­sos, une antique co­lo­nie grecque de la côte. D’autres grandes fi­gures vont avoir une in­fluence dé­ci­sive sur l’évo­lu­tion de cette ville, qui at­tire en masse à partir du XIXE siècle des im­mi­grants ve­nus de toute l’eu­rope. Par­mi eux, de nom­breux juifs ré­for­ma­teurs vi­vant li­bre­ment dans cette ville res­tée sans ghet­to jus­qu’à la Se­conde Guerre mon­diale. Ils se­ront vic­times de po­groms avant d’être dé­por­tés par les troupes rou­maines, al­liées des na­zis. Re­mar­quable fresque odes­sienne, cet ou­vrage en res­ti­tue toute la com­plexi­té, entre lu­mière et té­nèbres. VÉ­RO­NIQUE DUMAS n Odessa. Splen­deur et tra­gé­die d’une ci­té des rêves, de Charles King (Payot, 352 p., 24 €).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.