BESANÇON, ENTRE LE­DOUX ET VAUBAN

Historia - - Voyage -

Si vous vou­lez voir un autre édi­fice des­si­né par Le­doux après en avoir ob­ser­vé la ma­quette à la sa­line, ren­dez­vous à Besançon, à 36 ki­lo­mètres d’arc-et-se­nans. L’ar­chi­tecte y a construit en 1784 le théâtre le plus mo­derne de son époque dans le même cal­caire gris bleu­té que l’en­semble de la ville. Il in­vente la fosse d’or­chestre, qui évite que les mu­si­ciens se tiennent de­vant les ac­teurs et fa­vo­rise la mon­tée du son dans la salle de spec­tacle – un dis­po­si­tif re­pris dans tous les opé­ras du monde. Si le bâ­ti­ment abrite tou­jours une scène na­tio­nale, il ne reste du théâtre ini­tial que la fa­çade de temple grec et ses six co­lonnes io­niques épar­gnées par l’incendie de 1958. Pen­dant que vous êtes à Besançon, pro­fi­tez-en pour voir une des plus fa­meuses for­te­resses de Vauban : la ville, pro­té­gée na­tu­rel­le­ment par un méandre du Doubs, est cou­ron­née d’une ci­ta­delle, construite sur un pi­ton ro­cheux, et ren­for­cée par les for­ti­fi­ca­tions édi­fiées sur ordre de Louis XIV après le rat­ta­che­ment de la Fran­cheCom­té à la France, en 1678. La ci­ta­delle s’étend sur 11 hec­tares et culmine à 118 mètres au-des­sus du Doubs. À vi­si­ter : l’es­pace Vauban, le mu­sée de la Ré­sis­tance, le Mu­sée com­tois et le jar­din zoo­lo­gique. C. L’H.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.