Ça plane pour moi moi…

Historia - - Écrans -

Cor­sair, Spit­fire, Mes­ser­sch­mitt… Trois ans après son pre­mier lan­ce­ment, World of War­planes re­vient sur nos écrans ra­dars. Le jeu bé­né­fi­cie d’une re­fonte presque to­tale qui ne conserve que les cadres his­to­riques de la pré­cé­dente ver­sion. Nous y re­trou­vons tout ce qui fai­sait l’au­then­ti­ci­té du jeu, à sa­voir les sept fac­tions en pré­sence (Al­le­magne, Chine, États-unis, France, Ja­pon, Union so­vié­tique) et sur­tout les 250 ap­pa­reils jouables. L’in­té­gra­tion des bom­bar­diers est l’oc­ca­sion de mettre en place de nou­veaux ob­jec­tifs, et un nou­veau mode de jeu bap­ti­sé « Conquête » fait son ap­pa­ri­tion pour des par­ties – à plu­sieurs di­zaines de joueurs – tou­jours plus in­tenses. GUILLAUME NERCÈS TUTUNDJIAN n World of War­planes, de War­ga­ming, dis­po­nible sur PC gra­tui­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.